27/06/2009

Vive les jardins publics !

Ainsi donc le peuple de Genève sera probablement appelé à voter sur l'extension de l'OMC, parce qu'une poignée de nostalgiques veut protéger la rade de Genève et la conserver comme elle était au 19ème siècle ! On ne peut que féliciter le peuple genevois et ses politiciens du 19 siècle qui savaient que la rade conçue par eux était complètement aboutie. Il est intolérable qu'on puisse songer à un changement, même mineur.

Ouais ! En fait de rade, on est en plein délire politique. Certaines personnes veulent empêcher la construction d'une annexe à l'OMC, alors on sort l'artillerie lourde et l'on parle de menace sur la rade. Populisme quand tu nous tiens. Tout cela est malheureusement bien dans l'esprit de Genève : ne jamais être d'accord sur rien, critiquer toute désir de changement, regarder l'avenir dans un rétroviseur. Au fonc rester au 19ème siècle ! A se demander si Astérix avait de la parenté à Genève.

Pour ma part, si on me le demande, j'accepterai le construction de l'annexe de l'OMC, je suis favorable à la construction du CEVA et j'attends, ô sacrilège, la construction d'un pont sur la rade...

Et s'il y avait une nouvelle plage entre Baby Plage et le Port Noir, je n'en serai pas fâché non plus.

 

Les commentaires sont fermés.