23/08/2009

Au moins deux Airbus

On voit bien que M. Merz ne lit pas la Tribune de Genève et moins encore ses blogs. L'eût-il fait qu'il se fût épargné un voyage à Tripoli - déshonorant ou non - car il aurait pu envoyer au moins deux Airbus de négociateurs plus habiles les uns que les autres pour ramener les otages en Suisse. Mais dans quel état ?

Il y a deux vies en jeu ; tout le reste n'est que garniture.

"Quand la justice n'est pas juste, l'injustice est exacte." (Pierre Dac)

Les commentaires sont fermés.