18/09/2009

J'suis pas un imbécile puisque j'suis douanier

La télévision romande a commenté hier soir au TJ l'affaire des affiches du MCG à la douane de Moillesullaz. Le responsable de la douane a bien dû constater que la pose de ces affichetttes - au demeurant nauséabondes et provocatrices - ne correspondait pas du tout à la mission conférée aux douaniers. On s'en doutait. Il a ajouté que si le fait était dû à un fonctionnaire un peu trop zélé, il serait sanctionné. On s'en réjouit. Si la provocation vient du MCG - ce qu'on ne peut pas tout à fait exclure ! - quelle sera la sanction ?

Pouah ! le MCG exhale des relents de racisme, de nationalisme, d'intolérance. On sait comment cela commence, mais on ne sait pas au juste comment cela peut se terminer.

Commentaires

Et pourtant... il semble normal que l'Etat engage des citoyens suisses dans ses services. Que pense un chômeur reçu au service du chômage par un frontalier ?

Écrit par : Ivan Skyvol | 18/09/2009

Cette "normalité" est un fantasme.

Les accords bilatéraux imposent à la Suisse et aux pays de l'UE de traiter sur le même pied, dans la fonction publique, les ressortissants des Etats signataires.

Seule l'UDC s'opposait à cette clause.

Maintenant, nous sommes confrontés à ses effets. Le MCG n'y pourra jamais rien, car cela se joue à Berne, et non à Genève, même dans des guérites de douaniers désaffectées.

À part cela, quand on sait que le MCG comprend de nombreux policiers dans ses rangs, qui disposent de clés SIG leur donnant accès aux bâtiments des garde-frontières, ce placardage sauvage inepte n'est pas forcément l'oeuvre d'un douanier...

Écrit par : J. Nizard | 18/09/2009

Ivan,

Je vous signale que le Liechtenstein emploie un très grand nombre de frontaliers venant de Suisse dans son Administration publique. En fait 50% de ses emplois sont tenus par des frontaliers dont la plupart viennent de Suisse. Qu'avez-vous à dire là-dessus ? Vous aimeriez voir des affiches SUISSES ASSEZ - HALTE A L'INVASION DES FRONTALIERS SUISSES ! Veuillez noter que le taux de frontaliers Suisses au Liechtenstein est 5 x supérieurs au taux de frontaliers français !

Écrit par : Café | 18/09/2009

Bon... des frontaliers français à l'Etat, c'est quasi la défense des droits de l'homme pour certains. Donc engageons des CRS dans notre gendarmerie! Donnons leur également le droit de vote et d'éligibilité! Faudrait aussi penser à payer un impôt à Paris pour les remercier d'utiliser leur main d'oeuvre.

Écrit par : Riro | 18/09/2009

Le plus drole dans cette affiche c'est que 1) la plupart des douaniers viennent d'autres cantons... et donc sont plus étrangers que les frontaliers.. 2) que les membres du mcg, dont certains dirigeants, sont d'immigration récente à Genève, et qu'ils défendent des résidents portugais, kosovar... et veulent rejeter des gens qui ont toujours vécu sur la frontière.... et qui ont souvent de la famille de chaque coté.....

Écrit par : oldfarmer | 18/09/2009

Riro,

Vous n'avez toujours PAS PIGE, (mais peut-être que vous êtes de langue étrangère) que la Suisse ayant accepté les accords bilatéraux, a accepté de ne pas faire de discrimination et ne peut pas avoir de préférence NATIONALE pour les emplois que ce soit, à l'Etat ou dans le privé ! CAPITO ? Et ce n'est pas le MCG qui va changer quoi que ce soit ! ce n'est pas un petit parti, qui survit grâce aux votes des étrangers de Genève, qui va changer quoi que ce soit au point de vue national ! Dois-je vous rappeler que Genève à voté oui à plus de 62% ! En ce qui conerne la Police, vous ne croyez pas si bien dire, puisque Bâle fait déjà appel à des policiers français et allemands...

Oldfarmer a doublement raison, ce sont souvent (il n'y a qu'à voir la liste du MCG) des étrangers fraîchement naturalisés et qui viennent de loin qui aimeraient s'en prendre aux frontaliers qui ont des noms de famille très genevois EUX ! mais cela ne m'étonne aucunement dans ce parti, les fils d'immigrés adorent cracher dans la soupe !

Écrit par : Café | 18/09/2009

Merci Café pour cette remise au point théorique. Mais dans la pratique cela se passe autrement. Quel suisse résidant en Suisse peut se vanter de bosser en France dans l'administration? Quelle entreprise suisse peut se vanter de fournir des prestations sur france-voisine? Et enfin concernant le profile du frontalier, ce dernier a beaucoup changé. Les frontaliers français viennent de plus en plus loin, de la région Parisienne ou du Nord (Lille). De plus, le discourt nous disant que le niveau de vie régional va s'égaliser entre la France et la Suisse est des plus pervers. Car les français originaires de France voisine et vivant toujours dans cette région voient leur loyer et prix de la vie augmenter, ne pouvant que survivre. Pour les salariés genevois, il y a un dumping salarial évident. Ce qui se résulte sur un baisse ou en tout cas un bon gros gel des salaires.

Écrit par : Riro | 18/09/2009

Riro,

Vous dites que les salaires baissent, peut-être, mais pas encore assez, puisque des Entreprises comme les Charmilles s'en vont sous le soleil tessinois, où la main-d'oeuvre est moins chère...

L'on a voté la libre-circulation, donc ne soyez pas étonné que des gens viennent de plus en plus loin. Ne pensez-vous pas, que si les loyers étaient moins chers à Genève et plus accessible un grand nombre de frontaliers ne le seraient pas ? De ce fait Genève récolte que les cadres supérieurs étrangers qui ont largement les moyens de payer des loyers prohibitifs et les Genevois vont s'installer de plus en plus en France.

C'est toujours l'histoire de l'offre et la demande...voyez au Liechtenstein les Suisses frontaliers y vont parce que les salaires sont plus hauts qu'en Suisse, mais l'immobilier est plus cher au Liechtenstein qu'en Suisse. C'est exactement le même problème quand dans notre région, mais dans ce cas ce sont essentiellement des Suisses qui sont frontaliers.

Écrit par : Café | 18/09/2009

@riro...
La ou vous avez raison, c'est que une grande partie des nouveaux frontaliers ne sont pas des gens de la région... et c'est effectivement un gros problème pour le 74 qui subit une pression immobilière forte avec 6000 nouveaux habitants par an, dont une majorité viennent pour travailler à genève.. le refus de genève de augmenter son parc immobilier depuis vingt ans, a conduit a une californisation du bassin genevois, ou les gens sont allés peupler des villages au delà de la ceinture agricole genevoise, créant un morcellement du territoire, un problème d'aménagement supranational et un impact environnemntal important..
Est-il vraiment raisonnable qu'une ville de 400'000 habitants importe tousles jours 70'000 frontaliers et 40'000 vaudois ?? cela veut dire qu'il lui manque environ 200'000 a 300'000 habitants.............
Genève souffre effectivement d'un problème structurel... mais ce n'est pas la faute des autres... mais bien des genevois..
Alors avant de hurler.... construisez donc des logements..

Écrit par : oldfarmer | 19/09/2009

@riro...
La ou vous avez raison, c'est que une grande partie des nouveaux frontaliers ne sont pas des gens de la région... et c'est effectivement un gros problème pour le 74 qui subit une pression immobilière forte avec 6000 nouveaux habitants par an, dont une majorité viennent pour travailler à genève.. le refus de genève de augmenter son parc immobilier depuis vingt ans, a conduit a une californisation du bassin genevois, ou les gens sont allés peupler des villages au delà de la ceinture agricole genevoise, créant un morcellement du territoire, un problème d'aménagement supranational et un impact environnemntal important..
Est-il vraiment raisonnable qu'une ville de 400'000 habitants importe tousles jours 70'000 frontaliers et 40'000 vaudois ?? cela veut dire qu'il lui manque environ 200'000 a 300'000 habitants.............
Genève souffre effectivement d'un problème structurel... mais ce n'est pas la faute des autres... mais bien des genevois..
Alors avant de hurler.... construisez donc des logements..

Écrit par : oldfarmer | 19/09/2009

Les commentaires sont fermés.