30/11/2009

Retard, problème technique ou...

Je vous demande pardon à toutes et à tous pour mon peuple, ce peuple Suisse qui n’a pas du tout réfléchi aujourd’hui.

Je suis Musulman d’origine Suisse et aujourd’hui, je suis blessé parce que ma nation m’a abandonné.

Mais je suis fier et heureux d’être Musulman car je sais qu’Allah, Lui, ne m’abandonnera jamais.

 

Ne soyez pas triste du résultat de cette votation ; cela n’en vaut pas la peine. Continuez à prier afin qu’Allah nous donne la victoire finale.

En réponse au texte ci-dessus de M. Mehdi Borgognon sur le blog de M. Ramadan, j'ai envoyé un commentaire qui n'a pas eu - semble-t-il - l'heur de plaire puisqu'il n'a pas été publié. Retard, problème technique ? Non, vous n'allez quand même pas me dire qu'il s'agit de ...

Comme je n'avais pas sauvegardé le texte, j'ai tenté de le reconstituer. Je vous le livre ci-dessous, après l'avoir envoyé encore une fois en guise de commentaire à M. Borgognon. Il n'engage que moi, évidemment !

 

Je remarque en outre que mon premier billet n'a pas été publié. Est-ce un simple retard ou était-il trop dérangeant ?

 

Je demandais à M. Mehdi Borgognon quel sens sens il donnait à la "victoire finale" et contre qui ?

 

Je disais aussi  qu'il était pratique de s'en référer à Allah, ce qui permettait d'escamoter toute discussion puisqu'Il avait toujours raison...

 

J'affirmais encore qu'en d'autres temps, l'Inquisition se prévalait du Dieu des Chrétiens pour qu'il lui donne - aussi - la victoire finale.

 

Je questionnais enfin M. Borgognon pour savoir s'il souhaitait rallumer les bûchers ?

 

Au préalable, moi qui ai voté contre l'initiative, je disais à Mehdi que par ses propos, il alllait presque me faire regretter mon vote.

 

Comme il s'agissait pour moi simplement de donner un avis, avis qu'apparemment on refuse de publier, et bien je vais le publier sur mon propre blog.

 

Bien cordialement à tous.

 

P.S.: Il eût été tellement facile de dire - pour faire écho à Allah - "Continuez à prier afin que Dieu nous donne la victoire finale."

Où nous mène ce genre de propos calamiteux ?

 

28/11/2009

Finalement on n'est pas très vieux !

Houah ! Je reviens de Pluton. Et bien je peux vous dire que de là-bas, le Soleil ne paraît pas bien grand. Pensez donc, le Soleil est à 150 millions de km de notre Terre, soit une Unité Astronomique. Il est à 6 milliards de km de Pluton, soit une distance 40 fois supérieure. Vous pouvez imaginez la température qui règne sur cette planète naine de 2300 km de diamètre.

 

Puisque qu'on est dans les chiffres, restons-y ! Aujourd'hui je vous demande de déterminer un âge. Voyez plutôt :

 

Quel est l’âge approximatif de la Terre ?

 

a) 4,5 millions d’années.
b) 450 millions d’années.
c) 4,5 milliards d’années. 

 

Réponse à la question de la semaine dernière : c) 15 millions de degrés. Tchac d'un côté, Tchac de l'autre pour les steaks. A. Giroud et J. Estèbe diront que la viande rouge se mange saignante et que tchac tchac c'est encore trop long. Bon d'accord, mais je rappelle quand même que ma spécialité c'est l'espace et l'astronomie.

 

A sa surface, le Soleil s'est nettement refroidi : il n'y a plus "que" 5500 degrés.

 

Bon, avec ces histoires de températures, je commence à avoir chaud. Je vais prendre une douche. Permettez que je m'éclipse un moment (pardon pour ce mauvais jeu de mots).

 

Excellent week-end et bonne semaine.

Jonas

 

 

 

08:00 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

27/11/2009

Alea jacta est ?

Il est vendredi 27 novembre et il y belle lurette que j'ai envoyé mon bulletin de vote : j'ai voté contre l'initiative anti-minarets et j'ai exprimé ma préférence pour le CEVA. Pour ceux qui n'auraient pas encore accompli leur devoir électoral, ils disposent d'encore une quarantaine d'heures pour exprimer leur opinion, quelle qu'elle soit.

Ce soir je m'interroge aussi sur le taux d'abstention qui sera annoncé dès que les bureaux auront fermés : 40 % ? 50 % ? moins ? davantage ? Ainsi donc une cohorte de citoyens ne donneront pas leur avis sur des sujets qui pourtant les concernent. J'ai beau savoir que cette situation est endémique à Genève, je ne cesse de me poser la question relative à cette désaffection. Il est vrai que le triste spectacle offert par les pro et anti CEVA n'est sans doute pas de nature à encourager les tièdes à coller un timbre sur leur enveloppe de vote.

Il est aussi difficile d'accuser les étrangers, eux qui sont privés du droit de s'exprimer, alors qu'eux aussi ont des opinions. Tous les Genevois qui habitent dans le canton de Vaud sont aussi privés de donner leur avis à Genève, alors que, paradoxe, les Genevois de France peuvent voter pour ou contre le CEVA ! Je suis dans ce cas.

La démocratie ne s'use que si l'on ne s'en sert pas. Le slogan est un peu usé, lui aussi. Il illumine néanmoins assez bien le malaise qui s'insinue dans une population qui ne se retrouve pas dans ses élus qui eux donnent l'impression d'avoir confisqué le pouvoir, ou pire d'en être les dépositaires de droit divin...

Mesdames et Messieurs les politiciens, ce n'est pas parce que le peuple somnole qu'il vous donne un blanc-seing. N'attendez pas qu'il descende dans la rue alors qu'il se sera réveillé pour le caresser dans le sens du poil. Il pourrait bien, lui, vous prendre à rebrousse-poil.

Vous n'aurez rien gagné et la démocratie non plus. Vous êtes au service de vos électeurs. J'ai la désagréable impression que vous l'oubliez un peu trop souvent.

22/11/2009

La faim sans fin ?

La fête de la science se termine !

En ce dimanche 22 novembre la fête de la Science se termine par un rallye pour petits et grands, rallye qui a lieu en ce moment-même à l'Esplanade du Lac de Divonne-les-Bains.

Organisée par Euroscience-Léman et le Cern, avec comme partenaires l'Esplanade du Lac de Divonne, l'Université pour tous et le la de Club astronomique M51 de Divonne, cette fête 2009 - consacrée à l'astronomie - a connu un  très beau succès. Les enfants ont eu la part belle puisque de nombreux ateliers leur étaient consacrés.

Un des moments forts la manifestation a sans conteste été la présentation du pendule de Foucault qui permet de démontrer la rotation de la Terre sur elle-même !

Il n'est pas inutile de rappeler que la manifestation est entièrement gratuite.

Environ 1200 personnes ont pris part à cette Fête de la Science 2009.

Un grand merci à tous les bénévoles !

21/11/2009

Zut, j'ai déjà donné la réponse

Salut à toutes et tous. Après la Lune, je suis allé faire un tour vers Saturne. Ces dernies temps les anneaux n'étaient pas très bien visibles. Non pas qu'ils aient disparu ou qu'ils se soient désagrégés dans le vide interstellaire. Non, simplement depuis la Terre, on voyait les anneaux par la tranche ; un peu comme si vous regardez un CD par la tranche. C'est évidemment dommage pour les observateurs, le spectacle n'est pas aussi beau que d'habitude. Mais rassurez-vous, tout va redevenir "normal".

 

Pour la question de la semaine, je me rends compte que j'ai déjà donné la réponse ! Si vous allez voir les chroniques antérieures, vous pourrez répondre sans hésiter. C'est aussi une manière de vérifier si vous avez retenu ce que vous avez lu...

 

Quelle est la température au centre du Soleil ?

 

a) Environ 1 million de degrés.

b) Environ 5 millions de degrés.
c) Environ 15 millions de degrés.

 

Réponse à la question de la semaine dernière : b) la magnitude. La magnitude est un chiffre qui donne une idée de l'éclat apparent d'un astre. Plus le chiffre est grand, moins l'astre est visible. Dans le classsement qui a été opéré, l'oeil humain est capable de discerner un astre jusqu'à la magnitude 6. Il faut savoir que la magnitude peut aussi avoir des valeurs négatives. La Lune, par exemple, a une magnitude apparente de -12 et Vénus de -4,6. Quant au Soleil il est en quelque sorte hors concours avec une magnitude apparente de - 26,7

D'accord, toutes ces notions ne sont peut-être pas indispensables à votre activité quotidienne. Mais, bon, on m'a toujours dit que la curiosité était un défaut que quand elle était malsaine. Ce qui n'est manifestement pas le cas ici !

Bon je vous quitte. Je vais vers Pluton pour étudier deux ou trois détails. Vous a-t-on déjà dit qu'il lui fallait 248 de nos années pour faire un tour du Soleil ?

Excellent dimanche et très bon début de semaine.

Jonas, le voyageur du cosmos.

 

08:00 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

19/11/2009

Un enfant toutes les six secondes...

Je viens d'entendre ce matin à la RSR M. Zermatten affirmant que la "déclaration des droits de l'enfant" - après 20 ans d'existence - progressait. On ne peut que s'en réjouir. Je ne sais pas si nos enfants reçoivent moins de fessées qu'auparavant, je constate en revanche que la faim dans le monde progresse aussi. Un enfant meurt toutes les 6 secondes - de faim - parce que la FAO n'a pas encore réussi à convaincre ses membres que le droit à l'alimentation constituait une priorité.

Evidemment, il est facile de critiquer cette situation lorsqu'on mange trois fois par jour et que l'on ne soucie guère du lendemain puisque, à nouveau, on mangera trois fois...Il faut - comme disait Jacques Prévert dans un de ses poèmes "avoir le pain quotidien relativement hebdomadaire" - pour savoir ce que représente un ventre vide. Que des enfants crèvent de faim sans que le monde lève le petit doigt est un véritable scandale.

Bien sûr aussi, je vais être accusé de tout mélanger. Peut-être ! Quand je vois néanmoins le combat écologiste visant à réduire les gaz à effet de serre, je me dis qu'en menant le même combat contre la faim, on aurait déjà bien avancé.

On entend et lit partout qu'il faut arriver à une "société à 2000 watts". Je réclame aussi - pour tous - une "société à 2000 calories."

 

14/11/2009

Hou là là, je sais pas !

Bonjour. C'est Jonas. Vous êtes toujours avec moi ? (comme disait Mir à Miroska). Bon, très bien.

Au fait, savez-vous que le ciel d'hiver est propice aux observations astronomiques ? La turbulence est plus faible, l'air est plus stable, ce qui donne des images plus nettes. Et puis, pour ceux qui n'aiment pas veiller trop tard, vous pouvez commencer à observer assez tôt dans la soirée. Enfin, de nombreux objets célestes sont observables seulement durant l'hiver et ce sont souvent les plus beaux !

 

Voilà pour l'information. Pour la question hebdomadaire, il vous sera - peut-être - nécessaire d'avoir recours à votre dictionnaire favori. Nous sommes un peu dans le vocabulaire technique, celui qui parfois fait croire aux profanes que vous êtes un expert alors que c'est juste de la frime...

 

Bref. Voilà donc pour vos neurones :

 

Par quel mot désigne-t-on l’éclat apparent d’une étoile ?

 

a) Parsec.
b) Magnitude
c) Eclipse.

 

 

Réponse à la question de la semaine dernière : b) Eratosthène

Voilà probablement un personnage dont le nom ne dit pas grand chose à pas grand monde ! Et pourtant, ce Grec érudit (n'était-il pas géographe, mathématicien, astronome, grammairien, philosophe et poète) ayant vécu à Alexandrie, possède une place de choix dans le monde de l'astronomie. Excellent mathématicien, Eratosthène se servit de la théorie des angles "alternes-internes" pour calculer le rayon de la Terre et il fut le premier à évaluer assez précisément la longueur de la circonférence de la Terre. Quand bien même son résultat extraordinairement précis pour l'époque est parfois considéré comme étant le fruit de circonstances heureuses, il fallait le faire ! Surtout au troisième siècle avant J.-C. Eratosthène dut se sentir bien seul avec son résultat. Qui, il y a vingt-trois siècles, se souciait de la rotondité de la Terre alors que tout le monde la croyait plate. Et qui d'ailleurs s'en soucie aujourd'hui à part quelques spécialistes. Il n'empêche. Eratosthène reste un exemple de ce que l'on appellera la curiosité scientifique, celle qui considère que rien n'est jamais définitif, qu'une découverte n'est pas une fin en soi mais un commencement.

Eratosthène s'est également illustré dans la recherche des nombres dits premiers, ceux qui ne se divisent que par un ou par eux-mêmes. On appelle cette méthode le crible d'Eratosthène.

Bon je vous quitte ; il faut que j'aille voir sur la Lune ce qu'a donné l'impact de l'engin américain lancé à toute vitesse dans un cratère. Pourquoi ? Pour savoir s'il y a de l'eau sur notre satellite naturel.

Je vous souhaite une excellente semaine.

Jonas.

08:00 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

08/11/2009

Mais que fait l'école à Genève ?

Il faut féliciter la Tribune de Genève d'avoir permis la création des blogs. Il faut s'interroger sur la finalité de ceux-ci à la lecture de leurs contenus. Pour ma part, je regrette les propos qu'on y trouve trop souvent : injures, invectives, incivilités, etc. Les "blogueurs" n'ont-ils pas d'autres moyens que d'user du domaine de l'ordurier pour se défouler ? Quand je dis "blogueurs" je ne mets naturellement pas tout le monde dans le même panier. Ce qui me surprend, c'est que certains textes publiés dans les blogs ne le seraient très certainement pas dans le courrier des lecteurs de la Tribune de Genève. A-t-on le droit d'écrire n'importe quoi parce que l'on se cache derrière un pseudonyme ?

Il ne serait peut-être pas inutile que l'éditeur redéfinisse les règles du jeu non pas dans la direction d'une censure mais dans le respect des formes et par conséquent le respect des autres.

Pourquoi ai-je intitulé mon billet "Mais que fait l'école à Genève ?" ? Parce que je pense que le respect des autres commence très tôt et que l'école a son rôle à jouer. L'école à Genève serait peut-être aussi bien inspirée de renforcer l'instruction civique (En lui donnant un titre un peu moins rébarbatif !) parce qu'en période électorale - comme actuellement - l'incivilité et l'absence de conscience politique ne permet pas toujours (c'est un euphémisme) un débat qui peut être rude, certes, mais qui doit rester correct.

C'est peut-être parce que les débats politiques s'apparentent davantage aux combats de gladiateurs que l'on parle d'arène politque !

Quoi qu'il en soit j'aime bien le slogan "le respect, ça change la vie".

Bon dimanche à tout le monde.

07/11/2009

Fête de la Science

Du 16 au 22 novembre aura lieu la Fête de la science à l'Esplanade du Lac à Divonne-les-Bains ainsi qu'au Globe de la Science et de l'Innovation du CERN.

Cette manifestation est organisée conjointement par Euroscience-Léman et le CERN. Les partenaires sont l'Esplanade du Lac, l'Université de Genève, Le Club astronomique M51 et l'Université pour tous de Divonne et le Lycée International de Ferney-Voltaire.

Le Domaine de Divonne et la Communauté de Communes du Pays de Gex soutiennent cette manifestation.

Vous trouverez tous les renseignements nécessaires sur les sites

www.euroscience-leman.org

www.cern.ch

Il y aura notamment la possibilité de voir fonctionner un pendule de Foucault, instrument qui permet de montrer la rotation de la Terre. Le dimanche 22 novembre il y aura un petit rallye ouvert à tous.

Et puisqu'il est question d'astronomie, je me permets de rappeler l'existence du Chemin des Planètes de Divonne-les-Bains qui vient d'être revêtu de ses nouveaux panneaux. N'hésitez pas à y emmener vos enfants. C'est très instructif.

Pour quelques renseignements sur l'astronomie : www.m51.asso.cc-pays-de-gex.fr