13/02/2010

Illustre, mais pourtant inconnu !

Après vous avoir présenté brièvement l'Abbé Lemaître la semaine dernière, nous allons changer de pays et d'époque ! Dirigeons-nous vers le nord et arrêtons-nous en Suède.

 

Celsius-Head copie.jpgAnders CELSIUS - 1701 - 1744

Né à Uppsala (Suède) en 1701, le jeune Anders appartient à une famille de savants ! Il deviendra professeur d’astronomie à l’université de sa ville, à la suite de ses deux grands pères et de son père. En 1732, il entreprend un voyage qui durera 4 ans et le mènera dans la plupart des grands observatoires européens. Grand connaisseur des aurores boréales il publiera un recueil de plus de 300 observations. Il sera le premier à établir une relation entre les aurores boréales et des causes magnétiques.

En 1737, il participe à un voyage en Laponie avec Maupertuis pour mesurer la longueur d’un degré de méridien. La thèse de Newton selon laquelle la Terre serait aplatie aux pôles sera ainsi confirmée ! Grâce à cette expédition et la notoriété qu’elle lui confère, Celsius pourra récolter les fonds nécessaires à la construction de l’observatoire d’Uppsala dont il deviendra directeur.

Celsius pratique aussi des observations météorologiques. En 1742, il élabore un nouveau type de thermomètre à mercure à échelle centésimale : le point zéro représente le degré d’ébulition de l’eau et le point 100, le point de congélation de l’eau. Après la disparition de Celcius, l’échelle sera inversée.

Celsius mourra en 1744 déjà des suites de la tuberculose.

Les commentaires sont fermés.