15/06/2010

Merci M. Göldi

Après 695 jours de captivité en Lybie pour des crimes que vous n'avez pas commis, vous voilà rentré au pays. Très franchement et malgré toute la bonne volonté que je puis y mettre, je peine à imaginer ce que fut votre calvaire. C'est sans doute davantage l'incertitude que la durée qui a dû vous plomber le moral. Vous avez pourtant magnifiquement tenu le coup. A votre place il n'est pas certain que j'aurais eu le même courage.

Pendant tout ce temps, en Suisse, les citoyens, les politiciens, tout le monde s'est agité et avait le solution. Tous savaient ce qu'il fallait faire pour vous extraire des geôles du scélerat Khadafi. Que n'a-t-on entendu sur Merz, Calmy-Rey, les parlementaires de tous bords, la police genevoise...Tous ont été mauvais alors que personne, ou pesque, n'a fustigé la scélératesse du colonel qui s'est assis - avec un grand pied de nez à la communauté internationale - sur les principes fondamentaux du droit international : la prise d'otages est un crime. Alors parler de laver l'honneur, de se venger de l'humiliation d'un fiston plus que mal élevé par des agissements qui relèvent chez nous de la cour d'assises relève de la mauvaise foi la plus crasse.

Finalement ce qui m'a frappé le plus, c'est vous. Tout au long de cette sombre affaire qui vous a coûté injustement deux années de votre vie, vous avez gardé une dignité qu'il serait injuste de ne pas relever. Votre conduite a été irréprochable. Pour cela, c'est un grand merci que l'on doit vous adresser pour la leçon que vous venez de donner à votre pays.

Quant au clan K. il m'inspire une pensée d'Helvétius : "les hommes sont si bêtes qu'une violence répétée finit par leur paraître un droit".

Commentaires

RESPONSABILITÉS : qui répondra ?
.
1) Pourquoi la Suisse maintient-elle des relations (diplomatiques, économiques, financières) avec des États voyous ?
.
2) Pourquoi la justice suisse ne s'est-elle jamais interrogée sur la légitimité des fonds déposés en Suisse par le clan Kadhafi ? Faudra-t-il attendre un renversement de ce régime, comme pour Abacha, Buttho, Duvalier, Marcos, Mobutu, etc ?
.
3) Pourquoi la police genevoise n'a-t-elle pas su justifier son intervention musclée en rappelant les antécédents du soi-disant « Hannibal » à Rome, à Paris et peut-être ailleurs ?
(forces de l’ordre agressées et blessées par les gardes personnels)
.
4) Pourquoi le juge d'instruction GRABER ou le procureur BERTOSSA.jr ont-il trouvé nécessaire l'incarcération des Kadhafi, dès lors que les domestiques maltraités étaient à l'abri de représailles (sauf pour la mère de l'une et le frère de l'autre en Libye...) ?
L'identité et l'adresse de tous étant connues, la présence à Genève des Kadhafi étant motivée par un accouchement très proche, à quoi bon l'humiliation d'une "contrainte par corps" ? Quelle est la pratique ordinaire en cas de mauvais traitement envers domestique ou conjoint ?
.
5) Pourquoi la ministre des Affaires étrangères n'a-t-elle pas conseillé aux Kadhafi une procédure contre un très probable abus de pouvoir commis par des magistrats arrogants (toi t'es le fils machin, tu vas voir qui je suis) ?
.
6) Pourquoi la Tribune de Genève a-t-elle publié une photo qu'elle savait volée, au lieu de publier tout ce qu'il y a à reprocher au clan Kadhafi (notamment dans de nombreux pays africains) ?
.
7) Pourquoi l’État de Genève a-t-il accepté d’assumer l’essentiel des charges au sujet de ces photos de Kadhafi, alors que la plainte était fondée sur la publication et non sur le vol de ces photos ?
.
8) Pourquoi avoir laissé pourrir cette situation, s’être humilié non seulement devant la Libye, mais également devant des partenaires européens qui n’ont rien fait d’autre que garantir à Kadhafi une satisfaction de TOUTES ses exigences ?
.
9) À part avoir commis des délits à caractère pénal, qu’est-ce qui pourrait pousser un élu à présenter sa démission ? Quelles sont les réussites de la ministre des Affaires étrangères et celles du ministre des Finances qui peuvent leur faire pardonner ce désastre ?

Écrit par : Lyonnais du 69 | 15/06/2010

c'est ce Monsieur Göldi qui a payer pour toutes les bêtises et surtout les basesses de notre gouvernement!

Enfin d'après les infos, le genevois aussi ont payés, on devrait invité papy canibal, avec sa grande tente éthno, on l'installerait sur la grand place, devant l'ONU, on le garderait aussi 600 jours, pour le tourisme ce serait un plus, mieux que les joueurs de bonneteau, qui sont, comme la marée noir aujourd'hui à Genève!

Écrit par : dominiquedegoumois | 15/06/2010

Les commentaires sont fermés.