22/06/2010

Pire que les vuvuzelas

Je le dis tout de suite : je ne suis pas un fanatique du football et je ne suis pas rivé devant ma télé pour suivre tous les matches de la Coupe du Monde. N'étant pas expert en stratégie footballistique, ma simple réaction de spectateur me souffle que depuis le début de la compétition, peu de rencontres ont offert un spectacle de grande qualité. J'ai surtout vu des équipes crispées, j'ai observé des joueurs prêts à toutes les petites "saloperies" pour faire trébucher l'adversaire, en levant les bras devant l'arbitre comme pour dire : "j'ai rien fait, M'sieur, c'est lui qui a commencé..."

Cette constance dans l'absence de "fair play" devient de plus en plus difficile à supporter. Faut-il dès lors s'étonner que les cartons jaunes et rouges soient distribués à tour de bras ? A mon humble avis, ce n'est que le reflet de ce qui se passe sur le terrain. Je crois qu'on est en train de confondre virilité avec fair-play.

Les vuvuzelas sont un phénomène difficile à supporter pour nos oreilles européennes. Mais les maillots tirés, les coups d'épaules et les pieds en avant, les coups de coude, etc me semblent finalement bien pires que le son monocorde des trompes sud-africaines.

Il n'est même pas nécessaire de parler de l'équipe de France pour se rendre compte que ce n'est pas l'arbitrage qui doit changer, mais la mentalité des équipes et de certaines de leurs divas.

10:05 Publié dans Sports | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.