26/06/2010

Voyager à perdre la raison

«  A l’échelle astronomique, la lumière progresse à pas de tortue. Les nouvelles qu’elle nous apporte ne sont plus fraîches du tout ! »

 (Hubert REEVES).

 

 Il y a dans le propos d'Hubert Reeves comme une touche de provocation et une vérité qui n'est peut-être pas évidente à première vue ! La plupart des gens savent que la vitesse de la lumière est - en chiffres ronds - de 300.000 km. par seconde. Une année-lumière - qui est une distance et non une vitesse - représente, toujours en chiffres ronds, 9500 milliards de km. Chacun peut s'amuser à faire le calcul : combien de secondes dans une année ? le résultat multiplié par 300.000.

Une année-lumière ou 9500 milliards de km : comment appréhender l'énormité du nombre ? Et bien en ramenant la distance à des notions plus "terrestres" !

L'étoile la plus proche de notre Soleil - à savoir Proxima du Centaure - se trouve à 4 années-lumière. Autrement dit, lorsqu'on regarde cette étoile, nous la voyons comme elle était il y a 4 ans ! Imaginons maintenant que nous ayons un correspondant là-bas et que nous lui téléphonions. Entre le moment où vous direz "allo, c'est toi Pierre ?" et le moment où il vous répondra "Salut Antoine, comment vas-tu ?", 8 années se seront écoulées : 4 ans pour votre question et 4 ans pour la réponse.

Il pourrait aussi vous prendre l'envie d'aller faire une balade sur cette proche banlieue du système solaire. Avec une fusée se déplaçant à 40.000 km./heure, il vous faudra plus de...100.000 ans pour y arriver. Comptez la même chose pour le retour !

Juste pour vous donner une idée des distances intergalactiques, signalons que la belle galaxie M31 - Andromède - est à un peu plus de 2 millions d'années-lumière de chez nous. A 40.000 km./heure, vous pouvez essayer de calculer le temps qu'il vous faudrait pour y parvenir...

Pendant ce temps-là, je vais prendre l'apéro sur ma terrasse. Les Suisses ont perdu, quelques regrets bien sûr, mais plus de stress...Bon dimanche.

 

 

18:58 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.