09/07/2010

Nuit de la science

A la suite d'un pépin de santé de son président, le Club d'astronomie de Divonne-les-Bains ne sera pas présent à la nuit de la science à Genève. C'est bien dommange ! Il avait été prévu de présenter un jeu de l'oie "grandeur nature" - Jonas et le trou noir. Destiné avant tout aux enfants de 6 à 12 ans environ, ce jeu est en quelque sorte la continuation d'un jeu astronomique intitulé également Jonas et le trou noir qui s'adresse, lui, à un public de 6 à 100 ans !

Rappelons que le club astronomique M51 de Divonne-les-Bains a été le premier à voir le jour dans le pays de Gex. C'était en 1991. Mais comme il arrive dans les meilleures familles, quelques disputes sans importance ont conduit le caissier d'alors à quitter le navire...pour aller fonder un deuxième club à Gex. 10 km ! Nous nous préparons néanmoins à fêter notre vingtième anniversaire l'an prochain.

Malgré les nombreuses tentatives de rapprochement, les rapports entre nos deux associations sont nuls.

Comme disait Einstein : "il y deux choses qui donnent une idée de l'infini : la bêtise humaine et l'univers. En ce qui concerne l'univers, je n'en suis pas encore tout  à fait sûr..."

A propos de la nuit de la science, lisez l'excellent "papier" de J.-F. Mabut paru ce jour sur son blog.

Commentaires

l'ennui de la science:personne ne semble s'interroger sur les dérives économistes d'une activité qui au lendemain de la seconde guerre mondiale mobilisait tout ce qu'il a de romantique chez les physiciens , les chimistes ,et qui est à l'origine de la biologie moderne, aujourd'hui le principal souci semble-t-il, est de lever des fonds dans la seule perspective de durer et de faire croire à un avenir radieux, exempt de rides ,d'alopécies, en quête d'éternelle adolescence.
Croire que l'histoire s'arrête et suspend son vol sur un éden génétiquement apaisé ressemble à un Shutter Highland sorte d'île noire de Hergé dont il faut absolument se défier.

Écrit par : briand | 09/07/2010

Les commentaires sont fermés.