Un texte pour tous !

Imprimer

J'ai retrouvé dans mes papiers le texte qui suit. Je n'en connaît pas l'auteur. J'espère simplement que tout le monde y trouvera quelque chose à sa convenance. Bonne fin de semaine à tous.

 

E T R E   J E U N E

Etre jeune n'est pas une période de la vie, elle est un état d'esprit, un effet de la volonté, une qualité de l'imagination, une intensité émotive, une victoire du courage sur la timidité, du goût de l'aventure sur l'amour du confort.

On ne devient pas vieux pour avoir vécu un certain nombre d'années : on devient vieux parce qu'on a déserté son idéal. Ces années rident la peau, renoncer à son idéal ride l'âme. Ces préoccupations, les doutes, les craintes et les désespoirs sont des ennemis qui lentement, nous font pencher vers la terre et devenir pourrière avant la mort.

Jeune est celui qui s'étonne et s'émerveille. Il demande comme l'enfant insatiable : et après ? Il défie les événements, et trouve de la joie au jeu de la vie. Vous êtes aussi jeune que votre foi. Aussi vieux que votre doute. Aussi jeune que votre confiance en vous-même. Aussi jeune que votre espoir. Aussi vieux que votre abattement.

Vous resterez jeune, cela tant que vous resterez réceptif. Réceptif aux messages de la nature, de l'homme et de l'infini. Si, un jour, votre coeur allait être mordu par le pessimisme et rongé par le cynisme, puisse Dieu avoir pitié de votre âme de vieillard.

Lien permanent Catégories : Spiritualités 4 commentaires

Commentaires

  • 'auteur de ce texte est le Général Mc Arthur.

  • À ce point, il bon de rappeller le célèbre "Être Jeune" de Samuel Ullmann :

    ETRE JEUNE
    La jeunesse n'est pas une période de la vie,
    elle est un état d'esprit, un effet de la volonté,
    une qualité de l'imagination, une intensité émotive,
    une victoire du courage sur la timidité,
    du goût de l'aventure sur l'amour du confort.
    On ne devient pas vieux pour avoir vécu un certain nombre d'années :
    on devient vieux parce qu'on a déserté son idéal.
    Les années rident la peau, renoncer à son idéal ride l'âme.
    Les préoccupations, les doutes, les craintes et les désespoirs
    sont les ennemis qui, lentement, nous font pencher vers la terre
    et devenir poussière avant la mort.
    Jeune est celui qui s'étonne et s'émerveille.
    Il demande comme l'enfant insatiable : et après ?
    Il défie les événements, et trouve de la joie au jeu de la vie.

    Vous êtes aussi jeune que votre foi.
    Aussi vieux que votre doute.
    Aussi jeune que votre confiance en vous-même.
    Aussi jeune que votre espoir.
    Aussi vieux que votre abattement.
    Vous resterez jeune, ceci tant que vous resterez réceptif.
    Réceptif à ce qui est beau, bon et grand.
    Réceptif aux messages de la nature, de l'homme et de l'infini.
    Si, un jour, votre coeur allait être mordu par le pessimisme
    et rongé par le cynisme...
    Puisse Dieu avoir pitié de votre âme de vieillard.

    http://www.ateliersante.ch/ref_oser

    Nobody grows old merely by living a number of years. We grow old by deserting our ideals. Years may wrinkle the skin, but to give up enthusiasm wrinkles the soul.

    http://quotescollection.org/quote/14367

    Samuel Ullman (April 13, 1840 – March 21, 1924) was an American businessman, poet, humanitarian. He is best known today for his poem Youth which was a favorite of General Douglas MacArthur. The poem was on the wall of his office in Tokyo when he became Supreme Allied Commander in Japan. In addition, he often quoted from the poem in his speeches, leading to it becoming better known in Japan than in the United States.
    http://en.wikipedia.org/wiki/Samuel_Ullman

  • Merci en tout cas, le texte est très beau et aussi dynamique que la jeunesse en mouvement.

    Bon week end

  • Merci à ceux qui ont donné le nom de l'auteur du "texte pour tous" de ce jour.

Les commentaires sont fermés.