28/08/2010

Illustre, mais pourtant inconnu...

Revenons en France cette semaine avec quelques lignes consacrées à un physicien "hexagonal" qui n'est pas le premier venu ! Son nom est surtout associé au mot "pendule". Je ne vous en dis pas plus...

Léon FOUCAULT (1819 - 1868) 

foucault-photo.jpgCe physicien français à qui l'on doit notamment la mesure de la vitesse de la lumière dans l'air et dans l'eau, est aussi à l'origine de la découverte des courants électriques induits et surtout - auprès d'un public plus vaste - "démontreur" de la rotation de la Terre avec le fameux pendule qui porte son nom ! C'est également à lui que l'on doit l'invention du giroscope et l'utilisation des miroirs paraboliques dans les télescopes.

Pour prouver la rotation de la Terre, Foucault plaça un pendule de 67 mètres de haut dans la coupole du Panthéon à Paris. C'était en 1852 et Foucault avait alors 33 ans.

Le plan de rotation fit un tour complet en 31 heures 47 minutes, ce qui, compte tenu de la latitude de Paris, correspond à une rotation de la Terre sur elle-même en 23 heures 56 minutes et 4 secondes, soit la durée du jour sidéral.

Mais pour les astronomes, Léon Foucault est également l'inventeur de la technique - dite du "foucaultage" - de contrôle des objectifs consistant à intercepter l'image d'une source ponctuelle à l'aide d'un "couteau". Si l'objectif est imparfait, une partie de la lumière passe à côté du "couteau" et montre à la fois l'ampleur et la forme des défauts. Cette méthode permet de déceler des défauts inférieurs à 0,1 micromètre.

08:00 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.