23/10/2010

Illustre, mais pourtant inconnu...

Cette semaine, retour à la Grèce antique. Arrêtons-nous quelques instants pour décrire la vie d'Hipparque...

HIPPARQUE (2ème siècle av. J.-C.)
Hipparque.jpgOn ne connaît pas exactement les dates de naissance et de décès de ce génial Grec. On les situe vers -190 et -120 av. J.-C. Né à Nicée, en Bithynie, le jeune Hipparque observa d’abord dans sa ville natale avant de partir pour Rhodes et s’y établir. Sauf à savoir que le nom d’Hipparque est mentionné par Hergé dans « On a marché sur la Lune » puisque la fusée de Tournesol et ses compagnons y alunissent, peu de monde sait réellement qui est Hipparque. Il a pourtant écrit de très nombreux ouvrages...qui ont tous été perdus, à l’exception d’un seul. Pourtant ce savant grec est à l’origine de la découverte d’un phénomène que l’on appelle la « précession des équinoxes ». C’est d’ailleurs à cause ou grâce à cela que depuis pas mal de temps les astrologues et les astronomes ne font plus bon ménage. Hipparque est probablement à l’origine de l’astrolabe, instrument permettant de se libérer de calculs fastidieux et permettant de déterminer directement les latitudes et longitudes des astres. Hipparque est aussi l’auteur de ce que l’on considère comme le premier catalogue d’étoiles : il n’en comptait pas moins de 1026, ce qui constitue, environ le quart des étoiles que l’on peut voir à l’œil nu ! Le savant calcula aussi la durée réelle de l’année et la fixa à 365 jours, 5 heures et 55 minutes, et sans calculette svp !

08:00 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.