03/11/2010

J'irai cracher dans votre soupe

Le facécieux Pascal Décaillet a encore frappé ! L'ancien de la RSR, celui qui a ameuté toute la Suisse romande lorsque la dite SSR a fait le ménage et qui s'est retrouvé faisant partie de la poussière, appartenait pourtant bien  aux apparatchiks. Indéboulonnable. Dans cette circonstance particulière,  il a trempé sa plume pourtant élégante, oh, juste le bout, dans une mauvaise encre dont les éclaboussures ont touché pas mal de gens. Qu'il ait conçu de la rancoeur à quitter la RSR, c'est une évidence. Qu'il garde une rogne certaine vis-à-vis de ses anciens employeurs, c'est une autre évidence. On a presque envie de ne pas lui en tenir rigueur.

Mais cracher dans la soupe après en avoir mangé, c'est une faute de goût, si l'on peut dire. La redevance est un impôt déguisé ? P. Décaillet l'a-t-il déploré quand il officiait sur les ondes de nos chaînes "étatiques" ? Si oui, je veux bien faire amende honorable.

Je l'ai déjà dit, la plume est belle mais l'âme est grise. Les coups sont souvent méchants et gare à ceux qui auraient l'outrecuidance d'oser la moindre critique à son égard. L'homme ne l'aime pas. Et comme l'entêtement imite souvent très bien l'intelligence, je crains que Pascal Décaillet continue - longtemps encore - à se regarder dans le miroir de ses certitudes.

 

 

Les commentaires sont fermés.