13/11/2010

Illustre, mais pourtant inconnu...

Repartons, cette semaine vers le sud, vers l'Italie plus précisément. Il est aujourd'hui question d'un religieux franciscain qui s'est illustré dans la cartographie notamment.

Vincenzo CORONELLI (1650 - 1718)

coronelli.jpgVoilà encore un nom qui ne dira pas grand-chose à pas grand monde. Et pourtant ! Ce religieux franciscain, docteur en théologie au Collegium San Bonaventura à Rome, est considéré comme l’un des meilleurs cartographes de son époque. Il s’est illustré surtout par la construction de globes terrestres ou célestes de tailles variables. Si le cardinal d’Estrées, alors ambassadeur de Louis XIV n’avait fait appel à son talent pour réaliser deux énormes sphères - l’une terrestre et l’autre céleste - de presque 4 mètres de diamètre destinées au Roi Soleil, il est plus que probable que ce religieux doublé d’un artiste serait resté dans l’ombre de l’histoire. Coronelli est aussi connu pour avoir confectionné les globes de Parme, plus petits que ceux de Louis XIV. Il a en outre fondé l’Académie des Argonautes puis fut Cosmographe de la Sérénissime République de Venise. Il est enfin l’auteur de divers ouvrages dont la Biblioteca Universale.
Mais pour en revenir aux Globes de Louis XIV, ils furent critiqués car leur contenu n’était pas très fiable du point de vue scientifique,. Ils n’en demeurent pas moins de véritables œuvres d’art. Porté au nues durant une certaine période, Coronelli finira par connaître la disgrâce. Des soupçons de trafic d’influence pèsent sur lui et il finit par être déchu de son titre de général de son ordre. Quoi qu’il en soit et après une éclipse de plusieurs dizaines d’années, les globes de Coronelli connaissent une nouvelle vie artistique depuis qu’on peut les admirer à la Bibliothèque Nationale de France, espace François Mitterrand, après qu’on eut pu les voir au cours d’une grande exposition de cartographie organisée en 2006


 


08:00 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.