20/11/2010

Illustre, mais pourtant inconnu...

Cette semaine, un Grec à Paris...

Eugène ANTONIADI (1870 - 1944)

Nantoniadi2.jpgom indissociable de la planète Mars, il est impossible ne pas parler d’Eugène Antoniadi ! Issu d’une famille grecque de Constantinople, le jeune Eugène se lance dans des études d’architecture, mais consacre tout son temps libre à l’astronomie. Très vite remarqué par les professionnels pour la qualité de son travail, il est en outre doué d’une acuité visuelle hors du commun. Il réalise des dessins de planètes d’une précision extrême ! Au cours d’un séjour à Paris, il fait la connaissance de Camille Flammarion qui l’invite aussitôt à venir travailler à Juvisy-sur-Orge. Salarié de Flammarion, Antoniadi commence son travail en 1895. A cette époque les polémiques sont fréquentes et vives : celle concernant la planète Mars et ses canaux devient vite un sujet de discorde entre les astronomes. L’italien Giovanni Schiaparelli observe Mars en 1877, année de l’opposition, et croit dur comme fer que des canaux ont été construits. Mais la plupart des scientifiques pensent qu’il s’agit d’accidents de terrains naturels. Antoniadi se pique au jeu et deviendra un grand spécialiste de Mars. Puis il claquera la porte de Juvisy et sera en froid avec Flammarion. Il rejoindra ensuite l’observatoire de Meudon où le 20 septembre 1909, une observation mettra définitivement fin au doute : il n’y a aucun canal artificiel sur Mars. La polémique n’en sera pas terminée pour autant...Couvert de récompenses grâce à ses travaux, Antoniadi s’éteindra le 10 février 1944. Un cratère martien porte son nom.

 

08:00 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.