22/01/2011

Cultivons-nous, il en restera toujours quelque chose

Allez, on continue la publication de petites définitions de termes liés à l'astronomie, mais dont la signification n'est pas toujours bien connue. Aujourd'hui, je vous propose le mot "éclipse". Tout le monde sait de quoi il s'agit ?

Il s'agit d'un phénomène durant lequel un objet (généralement un astre) est momentanément caché par un autre qui lui passe devant. C'est le cas notamment lorsque la Terre passe entre le Soleil et la Lune (éclipse de Lune) ou lorsque la Lune passe entre le Soleil et la Terre (éclipse de Soleil) Selon la position de l'observateur, l'éclipse peut être partielle, totale ou annulaire (éclipse de Soleil seulement). Une éclipse de Soleil annulaire signifie que le disque de la Lune est trop petit pour cacher totalement le disque du Soleil : la Lune passe bien devant le Soleil mais un "anneau" de Soleil reste visible. Les observations d'éclipses de Soleil doivent faire l'objet de grandes précautions pour éviter des dommages irréversibles au yeux.

On parle d'éclipse de Lune lorsque la Terre s'interpose entre le Soleil et la Lune. L'écipse de Lune se produit lorsque notre satellite naturel passe dans l'ombre de la Terre. Elle prend alors - généralement - une couleur rougeâtre du meilleur effet. Cette couleur est le résultat de la déviation des rayons du Soleil par la Terre.

Mais les éclipses ne sont pas le privilège de l'astronomie. On rencontre parfois des grandes stars de la politique qui s'éclipsent. Il serait peut-être plus judicieux de parler alors de comètes non périodiques...

08:00 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.