Il faut savoir encaisser

Imprimer

Hôte de la Radio Suisse Romande il y a deux jours je crois, Daniel Vasella, grand prêtre de Novartis, s'est évidemment vu demander si ses revenus mirobolants et les attaques qui en étaient la conséquence lui posaient un problème. Et M. Vasella de répondre : j'encaisse.

Du point de vue des encaissements, on peut lui faire confiance...

Lien permanent Catégories : Economie, Humour, Suisse 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.