01/12/2011

Quand on cherche du travail, on en trouve...

Ce matin, en sortant d'un supermarché de Plan-les-Ouates, je suis hélé par un vendeur du "sans abri" ; il arbore son badge de vendeur officiel. Je m'approche et j'engage la conversation. D'où venez-vous ? De Roumanie. Je suis parti il y a plus de 20 ans. J'ai travaillé en Allemagne puis un peu en France et je suis maintenant à Genève. Mais faire la manche et autres activités de ce genre ne m'intéressent pas. Mais vous savez, avant Noël, c'est difficile de trouver du travail. Je lui demande si les gens sont interpelés par son sort. La réponse ? Ni oui, ni non. De l'indifférence, peut-être ?

Quelques paroles supplémentaires échangées, l'homme me dit : "vous savez, quand on cherche du travail, on en trouve...Je suis plutôt ébranlé par cette déclaration. Quand je pense qu'une bonne Suissesse m'avait déclaré sans broncher lors d'un entretien d'embauche : "J'habite sur la rive droite et vous me proposez quelque chose sur la rive gauche. Ce n'est pas possible.

J'espère que l'homme rencontré retouvera un emploi. Il le mérite.

 

 

Commentaires

Tu peux partir la veille pour arriver à l'heure après avoir traversé le pont du Mont-blanc, sans parler de l'écologie. Les employeurs à qualité égale doivent privilégier les employés résidant au plus près, au lieu d'engager des gens "mobiles" qui viennent d'Annecy, ou d'Evian et poluent avec leur "auto mazout" sans FAP et encombrent les routes et les parkings à Genève.

Écrit par : Genevoix | 01/12/2011

Celle-là, une salariée d'agence d'emploi me l'avait déjà faite!

sauf que c'était en 1984
sauf que j'acceptais tous jobs y inclus faire la vente et la caisse dans une boulangerie portugaise (soit jobber les week-ends)

car cette salariée d'agence d'emploi ajouta, pour refuser ma candidature: mais il me faut des références locales récentes!
car j'étais trilingue, diplômée et ex employée de banque du bord du lac et de sa branche de la City, et revenais de 3 années d'études aux US: j'ai donc signé un contrat pour jobber avec une entreprise de nettoyage de bureaux...

sauf qu'en 2011, ces mêmes agences me répondent qu'au delà de 55 ans, leurs clients "ne prennent plus".

Votre sujet est une insulte envers les chercheurs d'emplois d'ici.
Nous savons que les roumains qui nous abordent pleurent toutes sortes d'arguments, qu'ils savent manipuler selon leur écouteur.

Vous seriez-vous fait avoir?

Écrit par : suisse qui peut | 05/12/2011

Sinon, question transport, & mes moyens m'y obligent, j'y vais en VTT + TPG. Où les bus sont pleins dès les frontières. Où mon temps de transport est plus long que celui de collègues françaises venant des agglos Thonon ou d'Annecy en voiturem, ou de Gex par TPG.

Écrit par : suisse qui peut | 05/12/2011

Sinon, question salaire où seuls quelques secteurs sont encadrés comme le nettoyage,
c'est rester au chômage ou devoir accepter la concurrence du smig français et des chômeurs envoyés par PE,
soit devoir accepter des postes demandant toutes qualifs, diplômes etc, pour 2'300CHF brut/mois.

Écrit par : suisse qui peut | 05/12/2011

Sinon, question droit du travail et Prud'homme,
c'est accepter de se faire licencier abusivement
sans parler de subir harcèlements etc pour trouver soi-même la porte

ou avoir de quoi payer et trouver l'avocat qui voudra bien défendre nos droits, sans garantie de résultat, encore faut-il les trouver sur le papier.

Écrit par : suisse qui peut | 05/12/2011

le seul intérêt de cet article est de mettre en exergue que certaines personnes sont prêtes à franchir des montagnes pour trouver un job là où d'autres répugnent à prendre un bus ou traverser un pont...

il ne s'agit pas nécessairement de leur jeter la pierre mais plus de constater que la faim et la misère sont bien plus mobilisatrice et que notre société nous a appris à être bien plus exigeant à son égard qu'au notre...

les temps ont changé... il faut l'accepter et prendre un peu exemple sur cet homme ou sur nos aïeux... eux savaient se lever tôt et prendre leur vélo...

Écrit par : matthieu | 05/12/2011

Bien dit sauve qui peut !!

Écrit par : J'veux mais j'peux pas | 05/12/2011

Les commentaires sont fermés.