15/01/2013

Oubli, problème technique ou choix délibéré ?

Vital Sven dépasse les bornes ! Je n'affirme rien. Il ne s'agit que du titre d'un blog hébergé par la Tribune de Genève. Comme pour tous les blogs il y est demandé, je cite "Bonjour. Je vous remercie de votre visite et des commentaires que vous rédigerez sous mes billets. Merci de respecter les règles fixées par la Tribune de Genève qui nous héberge: soyez courtois, concis, pertinent et, pourquoi pas, drôles ! Au plaisir de vous lire. NB Le contenu des blogs n'engage pas la rédaction de la Tribune de Genève.

Je me suis donc permis, il y a un jour ou deux, de donner un avis à la suite de la note "Vous brisez du Gay comme vous cassiez du Juif !"

Or il se trouve que mon propos n'a pas été publié. Pour l'instant je n'en déduis rien d'autre que le titre de la présente note. S'il s'agit d'un oubli ou d'un problème technique, on peut le regretter, mais la perfection n'étant pas de ce  monde...S'il s'agit d'un choix délibéré, c'est évidemment plus fâcheux dans la mesure où l'échange d'idées devient très problématique. Mes propos ne plaisent pas ? On peut y répondre, argumenter, railler, contredire, polémiquer pourquoi pas. Mais jeter aux oubliettes ne me paraît pas particulièrement... courtois

Depuis quelque temps, je sauvegarde la quasi totalité de mes textes, ce qui me permet, aujourd'hui, de publier ci-dessous, la note en question.

 

"Fichtre ! Heureusement que sur votre blog il y a au moins les commentaires qui sont modérés.

Pour ma part, je ne comprends toujours pas comment on peut "marier" des choses ou des gens de même nature. Pour ma part, voyez-vous, je préfère encore voir des couples pacsés plutôt qu'assemblés, comme des vins.

Je ne comprends toujours pas non plus pourquoi les couples homosexuels ne sont pas satisfaits du pacs alors qu'ils convient à des couples hétérosexuels. Y aurait-il derrière ce secret désir de "mariage" surtout une volonté d'obtenir tout ce qui va avec ?"

 

 

 

 

12:40 Publié dans Médias | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

M. Vital Sven vient de donner la réponse à mon interrogation :

"Petites perles choisies parmi les commentaires(car pas question d'offrir une tribune aux bien-pensants de mes deux) :..."

La concision, je veux bien, la courtoisie, vaut mieux aller voir ailleurs...

M. Sven devrait "bouffer" moins de cathos, apparemment cela ne lui convient pas. Mais néanmoins dans l'environnement gay de V.S. il doit bien y avoir quelques catholiques, car savez-vous, doit-il répéter, j'en connais des bons...

Delenda Carthago doit être la devise de V.S. Caton l'Ancien n'a qu'à bien se tenir !

Écrit par : Anaxagore | 15/01/2013

Bonsoir Anaxagore,

Merci d'avoir rédigé ce billet !

Je partage pour l'essentiel votre frustration pour les faits que vous dénoncez ici, à savoir la non publication de commentaires parfaitement "courtois, concis et pertinents" du simple fait qu'ils s'opposent aux idées défendues par certains blogueurs dans les billets qu'ils publient.

Il vient de m'arriver exactement la même chose qu'à vous sur le blog de Madame Elena Strozzi "La bataille du Gothard", laquelle s'oppose au percement d'un second tube du tunnel routier éponyme.

http://elenastrozzi.blog.tdg.ch/archive/2013/01/11/le-peuple-peut-dire-deja-maintenent-non-au-second-tube-routi.html

Contrairement à vous, je néglige de sauvegarder mes commentaires avant de les publier, car je pars du principe qu'ils le seront puisqu'ils "respectent les règles fixées par la TdG". Naïveté de ma part ? Bien évidemment !

Les blogs constituent une plateforme de débats, un lieu où devrait prévaloir l'ouverture d'esprit et la tolérance, afin de nourrir la réflexion, l'échange d'idées et inciter à une meilleure compréhension réciproque. C'est du moins ainsi que je conçois un blog.

Malheureusement pour certains, publier des articles se résume à répandre leur bonne parole, leur vérité, leur "Pravda", autant dire affirmer leur pensée unique. Pour ces gens-là un blog n'a pas à être interactif. Mais sans interactivité, un blog n'en est plus un ...

On peut à juste titre s'interroger sur les causes de ce qu'il faut bien appeler une censure. Ces censeurs seraient-ils aussi peu sûrs de leurs convictions au point d'esquiver tout dialogue et toute contradiction ?

Au moins devraient-ils "fermer leur blog à tous commentaires", puisque cette option est possible, ce qui nous éviterait de perdre inutilement du temps et autant de frustration.

Bref, les règles de courtoisie sont valables dans les deux sens, aussi bien pour les commentateurs dont on exige "courtoisie, pertinence et concision" de leurs propos, que pour les rédacteurs des billets qui se doivent de respecter leurs lecteurs en publiant leurs commentaires, même lorsque ceux-ci s'opposent aux idées émises.

Cordialement !

Écrit par : Jean d'Hôtaux | 15/01/2013

Les commentaires sont fermés.