11/11/2013

La classe !

Quels que soient les mérites et les erreurs que l'on a fait peser sur les épaules de Mme Isabel Rochat, il convient de souligner ici la très grande dignité avec laquelle elle a reconnu et accepté sa défaite d'hier.

César lui-même - dans l'arène politique genevoise - aurait levé le pouce.

Puissent les politiciens reconnaître, à ce jeu des chaises musicales, que la dignité dans la défaite est aussi une vertu qui fait singulièrement défaut à de nombreux candidats écrivant des symphonies de lamentations avec beaucoup de "si", une fois leur échec constaté.

Mes hommages, Madame. 

Commentaires

Oui Madame Rochat a de la classe et vous avez raison de le souligner.

Elle est digne de son rang de Conseillère d'Etat et Genève - le PLR en particulier - perd une grande dame.

Écrit par : Lise | 11/11/2013

Les commentaires sont fermés.