13/01/2014

Petit abécédaire. Aujourd'hui B comme boson

Le boson de Higgs, c'est la particule de Dieu. Il paraît que cette appellation quasi mystique irrite au plus haut point de nombreux physiciens. Je ne sais pas si le boson est mystique ou non. En revanche, il n'est peut-être pas mauvais de préciser que certains esprits ignorants ou mal tournés ont cru ou voulu faire croire qu'il s'agissait du boson de X parce qu'on ne savait pas exactement qui il était et surtout où il était.

Or, par un curieux effet d'homophonie, le boson de X est en réalité le boson de Higgs. Et dans les milieux scientifiques, Peter Higgs est bien connu. Justement parce qu'il a pressenti, dans les années soixante, l'existence de "son" boson. Toutefois entre le pressentiment et la découverte, il s'est déroulé une cinquantaine d'années au cours desquelles la particule de Dieu n'a évangélisé personne. De plus il aura fallu que le prix Nobel de physique soit attribué à Peter Higgs pour que l'on sache enfin qu'il n'était pas tout seul à avoir cogité sur cette histoire de particule élémentaire insaisissable. En fait le prix Nobel a été attribué conjointement à François Englert dont personne n'a jamais retenu le nom. Higgs a peut-être pensé qu'il pouvait dormir sur ses deux bosons mais il a finalement été rattrapé par le CERN. Mais que vient faire le CERN dans cette histoire ? Juste envoyé des particules les unes contre les autres à des vitesses proches de la lumière et déclaré - enfin - oui le boson est bien à Higgs, nous l'avons vu. Les autres physiciens qui avaient planché sur l'affaire ont une fois de plus été oubliés. Accordez-moi donc quelques secondes de silence pour vous rappeler - ou apprendre - leur nom : Englert, Brout, Hagen, Guralnik et Kibble. Il n'est jamais trop tard pour révéler une injustice et y porter remède.

A côté des ignorants et des mal tournés, il y a les ronchons qui estiment qu'on a payé très cher une machine juste pour que des particules se rencontrent à haute vitesse. A quoi ça sert ? On aurait pu faire tellement de choses avec ces milliards. Peut-être, d'accord, mais quand même la particule de Dieu, c'est pas rien !

La particule de Dieu, la particule de Dieu, c'est vite dit. Mais d'abord qui vous dit que Dieu existe, hein qui ? Alors vous pensez, sa particule...A ce stade il vaut mieux feindre l'ignorance et admettre éventuellement l'inexistence de Dieu pour vous sortir d'une discussion stérile et de toute façon vouée à l'incompréhension mutuelle.

Il n'empêche, que la particule soit à Higgs ou à Dieu, elle vaut par la grâce du comité Nobel plusieurs centaines de milliers de couronnes. Et pas de celles dont on ceint la tête des souverains. Non. celles qu'on inscrit au crédit d'un compte bancaire. Et ce compte, vous savez dans quel pays il pourrait être ? Vous avez trouvé ? M..de, j'ai raté ma chute...

18:24 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

:-))) Oh que j'aime votre humour.

J'ai une vision très simpliste du fameux boson, ce qui ne veut pas dire qu'elle est fausse LOL, d'ailleurs le royaume des cieux appartient aux simples d'esprit a dit le fils :

Une équipe de doux rêveurs apprentis sorciers croyait que savoir sans connaître expliquerait l'origine de la vie en oubliant de la vivre et que son secret résidait justement dans l'expérience de celle-ci.

On pourrait continuer le conte en y ajoutant d'autres doux rêveurs un peu moins rêveurs que les autres tentèrent d'empêcher de mettre le feu à la poudre bien évidemment sans succès.

Mais comme dans ton bon film américain, c'est le peuple qui trinqua et c'est là que sugit un héros non encore défini, venu sauver le reste de l'humanité.

Et retour case départ. De nouveaux doux rêveurs naîtront qui voudront comprendre le mystère de la vie, la ranger soigneusement dans les petits tiroirs de leur mental au lieu de la vivre et surtout de laisser vivre.

ad lib.

Écrit par : Jmemêledetout | 13/01/2014

Les commentaires sont fermés.