25/01/2014

Petit abécédaire. Aujourd'hui E comme Equinoxe

Tout le monde ou presque connaît le mot et personne ou presque n'est en mesure d'en donner une définition précise ! Oui, d'accord, j'exagère  peut-être un peu...Dans le langage populaire, il s'agit des deux moments de l'année où les jours et les nuits sont d'égale durée : 12 heures. Il y a donc l'équinoxe de printemps et l'équinoxe d'automne.

En termes un poil plus scientifiques, on dira que l'équinoxe est le point de l'orbite terrestre où la déclinaison apparente du Soleil est nulle : le Soleil est au zénith à l'équateur terrestre. Et par convention, on assimile les équinoxes (comme les solstices d'ailleurs) aux dates figurant les changements de saisons.

Mais en réalité, aujourd'hui, je souhaite intervenir sur un autre phénomène, celui dit de la précession des équinoxes. Là aussi, pour faire simple, il faut savoir que l'axe de la Terre se comporte comme une toupie lorsque celle-ci ralentit : son axe ne reste pas droit mais commence par osciller et prendre la forme d'un cône. Pas très rapide le phénomène, puisqu'il faut environ 26000 ans pour que la base du cône soit parcourue en totalité par l'axe de la Terre !

Cela n'a bien entendu aucune importance particulière sur la vie des gens. Sauf, peut-être, à savoir que la précession des équinoxes est à l'origine des positions irréconciliables entre astronomes et astrologues. Ces derniers se prennent les pieds dans le tapis dans les grandes longueurs. D'abord ils divisent le ciel en douze portions de valeurs identiques : les douze signes du Zodiaque qu'ils ont définitivement pris comme base de leur calculs divinatoires, alors qu'il en existe treize. Sans le savoir ou plutôt en ne voulant pas le savoir, ils se trompent et par conséquent ils trompent leur clients.

En effet, la précession des équinoxes a une conséquence tout à fait claire : les étoiles dans le ciel n'occupent pas une position immuable et définitive. L'étoile polaire, par exemple, n'a pas toujours été là où elle se trouve et elle ne le sera pas toujours. Ce qui veut dire aussi que les signes du Zodiaque que l'on nous présente ne correspondent plus du tout à la réalité. Depuis Claude Ptolémée au 2ème siècle et ce jour les différences accumulées à cause de la précession représentent environ 30 degrés de quoi rendre caduque toute analyse astrologique raisonnable. Mais qu'à cela ne tienne. Les astrologues s'obstinent à ne pas prendre le phénomène en considération et échafaudent des "prévisions" qui reposent sur des erreurs. Et quand vous leur posez la question, vous n'avez généralement droit qu'à de la condescendance, voire du mépris.

Mais peu importe finalement. Si certaines personnes veulent absolument connaître leur thème astral, ce n'est pas bien grave. Ce qui le serait en revanche serait de prendre tout cela pour argent comptant et prendre ses décisions sur des bases plus que douteuses. Sans compter les ponctions financières versées aux astrologues.

Pour ceux que cela intéresse, voici le zodiaque des astronomes. Il compte 13 signes d'inégale longueur, et non pas douze car le Soleil "traverse" 13 constellations et non pas douze. 

Si vous êtes nés entre

le 18 décembre et le 18 janvier, vous êtes Sagittaire (32 jours)

le 19 janvier et le 16 février, vous êtes Capricorne (29 jours)

le 17 février et le 11 mars, vous êtes Verseau (23 jours)

le 12 mars et le 18 avril, vous êtes Poissons (38 jours)

le 19 avril et le 13 mai, vous êtes Bélier (25 jours)

le 14 mai et le 20 juin, vous êtes Taureau (38 jours)

le 21 juin et le 19 juillet, vous êtes Gémeaux (29 jours)

le 20 juillet et le 9 août, vous êtes Cancer, (21 jours)

le 10 août et le 15 septembre, vous êtes Lion (37 jours)

le 16 septembre et le 30 octobre, vous êtes Vierge (45 jours)

le 31 octobre et le 22 novembre, vous êtes Balance, (23 jours)

le 23 novembre et le 29 novembre, vous êtes Scorpion (7 jours)

le 30 novembre et le 17 décembre, vous êtes Ophiucus (18 jours)

 

Astronomie et astrologie sont irréconciliables, je le crains. 

 

Commentaires

"Cela n'a bien entendu aucune importance particulière sur la vie des gens."
A long terme, cela devrait en avoir, si l'humanité existe encore dans une dizaine de milliers d'années : voir
http://www.futura-sciences.com/magazines/environnement/infos/dico/d/climatologie-cycle-milankovitch-13390/

Écrit par : Géo | 25/01/2014

J'ai toujours eu la sensation qu'il y avait une erreur dans l'astrologie actuelle, cette sensation augmente au fil du temps et se vérifie sur le plan des transits et de leurs interprétation concernant le temps.

Mais si cela est juste, cela voudrait dire aussi que l'attribution des signes à un élément n'est pas exacte non plus ni, la place des signes dans le zodiaque.

Le problème est que lorsque l'on suggère cette idée à n'importe quel astrologue, il se braque et au lieu de remettre en question son savoir.

Moi je m'intéresse à tout, mais pas les yeux fermés.

J'ignorais cette notion de Ophucius, mais si je me réfère aux expériences et écrits ésotériques, la vision de l'aura ou du monde astral par exemple, est grandement facilitée par une inclinaison de la tête à 13 degrés à droite (j'imagine que c'est pour un droitier et que cela pourrait être l'inverse pour un gaucher).

Je pense qu'il n'y a pas de hasard et que tout se rejoint, dans n'importe quelle discipline, comme une toile d'araignée où l'on pourrait reconnecter tous les fils, que ce soit en science, en philosophie, en médecine, en ésotérisme, en politique, et toutes approches parallèles. C'est cela qui est intéressant, découvrir que tout est dans le UN.

Malheureusement, dans chacune des disciplines, pas toujours, mais trop souvent, des barrières mentales et dogmatiques empêchent de renouer ces fils et d'avoir une compréhension plus globale de l'univers.

Certains luttent pour que cela puisse se faire, la majorité non. Il y aura toujours des personnes prêtes à remettre en question leur savoir pour accéder à la connaissance et d'autres pas. Cela ralentit terriblement l'évolution de l'humain en général, car toutes les disciplines sont concernées par un ego démesuré de leur savoir empêchant justement la connaissance.

Si je pars de l'idée que cet Ophiucus devait être inclus dans les signes, il serait donc le 9ème. Or le chiffre neuf, symboliquement représente beaucoup de choses, l'accomplissement, la totalité, l'inspiration, la perfection des idées, etc... Associé à l'éternité, c'est le chiffre altruiste par excellence. Il y a donc là aussi un défi de compréhension à relever, car avec ces attributs, cette planète devrait être placée en fin de parcours initiatique et non à peu près aux deux tiers du zodiaque. Encore un jeu d'échec multidimensionnel à résoudre :-)))

Ou alors, c'est que c'est le signe des poissons qui devrait être le premier du zodiaque, ce qui serait logique biologiquement parlant, puisque toute de forme de vie vient de la mer... le verseau l'avant-dernier, ce qui serait aussi assez logique vu son aspect spirituel et visionnaire, Ophiucus serait donc ainsi le dernier, le 13ème, l'aboutissement, celui qui permet de voir les autres dimensions, le 13 degrés de la vision des mondes parallèles, et cela serait beaucoup plus logique à tous les niveaux. Il représenterait tout aussi logiquement la 13ème carte du tarot, la mort, qui symbolise la transformation, la mort à soi-même et la naissance à l'exprit, et pourquoi pas la métempsychose pendant qu'on y est ;)

Peut-être faudrait-il demander à notre blogueur astrologue de la Tribune Christian Kursner comment il voit cela vu du ciel :-)

Il aura peut-être une autre interprétation sur le sujet.

Cordialement et désolée pour la longueur du commentaire, mais parfois je pense et tente d'analyser en écrivant.

JMMDT

Écrit par : Jmemêledetout | 25/01/2014

Article très intéressant mais restons nous mêmes c'est le plus important.Le ciel est comme la femme il propose mais personne ne doit obéir aux planètes
Dans un théme elles ne sont que le reflet de l'actualité mondiale lors de notre naissance et montrent nos points forts ou faible.Elles sont comme nous ,changeantes en fonction des saisons faisant la pluie et le beau temps mais laissant libre les humains de choisir eux-mêmes leur propre chemin de vie
Chacun a ses petites manies et actuellement les planètes montrent qu'elles aussi s'en donnent à cœur joie pour brouiller les pistes.Tandis que le Soleil anémié se repose patiemment avant de se régénérer dans le signe des Poissons pour reprendre son rôle de régent universel prenant sous son aile Mars qui lui, redynamisera tout le monde ou les fatigués d'avoir couru pour rien seront lessivés et diront si on avait su on aurait beaucoup plus dormi et surtout on se serait moins énervé. Pour rien puisque plus rien ne bougera jusqu'au 26 mars coup d'envoi de l'horaire d'été
Notre cerveau étant relié au cosmos,celui-ci ne tournera pas plus vite et seuls les méninges seront fourbus d'avoir pédalé dans la choucroute comme on disait dans le temps/rire

Écrit par : lovsmeralda | 25/01/2014

@Jmemêledetout.En lisant votre dernière phrase on est certain qu'en écrivant vous pensez sérieusement à ce que vous contez à d'autres.Bienvenue dans le club des gens qui réfléchissent avant de parler.Très souvent malheureusement on passe pour des êtres très voir trop réfléchis mais comme nous sommes tous uniques il est bien de cultiver l'anti clonage ,survie oblige
Excusez mon analyse vous concernant et qui me réjoui ,je me sens moins seule
bon dimanche pour vous

Écrit par : lovsmeralda | 26/01/2014

@Lovsmeralda

Merci ;) Je regrette un peu le temps où les chercheurs de tout bord n'avaient pas encore échangé leurs doutes par des certitudes.

Écrit par : Jmemêledetout | 26/01/2014

Ophiucus ou Serpentaire est connu depuis très longtemps, et donc je ne vois pas cette constellation être la raison majeure de la discorde entre astronomie et astrologie.

Il fût une époque où il n'y a avait pas de différence entre les deux disciplines. On peut penser que les 12 constellations traditionnelles, relèvent d'un choix conscient.
En effet, les 12 constellations signent un archétype, une unité de valeurs symboliques différentes s’exprimant le long des 12 périodes de l'année. D'ailleurs je me demande si cette constellation du Serpentaire n'a pas été intégré dans le symbolisme générale du Scorpion qui le précède pour quelques jours. Car dans les symboles archétypiques le Scorpion et le Serpent regroupent des valeurs assez proches.

Écrit par : aoki | 31/01/2014

Les commentaires sont fermés.