06/12/2014

Et vous. Monsieur ?

Monsieur Ramadan,

Vous vous en prenez très vertement, que dis-je rageusement, à M. Hollande. C'est évidemment votre droit. Nous vivons, vous et moi, dans des états démocratiques qui nous garantissent la liberté d'expression.

Et vous, M. Ramadan, avez-vous songé ne serait-ce qu'une seconde, aux gens que vous heurtez par vos propos. Les poubelles de l'histoire ne sont pas réservées qu'aux chefs d'Etat.

Les commentaires sont fermés.