02/03/2015

Un assassinat encombrant ?

Au delà de l'horreur de l'assassinat d'un opposant politique à Moscou, les maîtres du Kremlin pourraient se retrouver dans une position inconfortable, quelle que soit l'issue de l'enquête qui va être diligentée. Pour quelles raisons ?

Les scénarios possibles :

L'enquête finit par être classée, faut d'avoir retrouvé le coupable. La justice aura certes fait son travail, mais il est probable que les opposants ne se satisferont pas d'une "enquête classée" certainement considérée comme un déni de justice ou encore comme un "coup politique".

L'enquête retrouve le coupable, enfin un coupable, peu importe, pour faire taire les rumeurs. Là encore les opposants pourraient bien hurler que c'est un lampiste, voire un innocent qui paie la facture.

L'enquête retrouve vraiment le coupable, le condamne parce qu'il est difficile de faire autrement mais les opposants auront beau jeu d'affirmer qu'il ne fait pas bon, en Russie, être un opposant au régime en place, parce que l'on risque sa vie et parfois on la perd.

Je ne doute pas de l'habileté de V. Poutine pour trouver une porte de sortie conforme à ses aspirations.

Que l'assassinat soit l'œuvre du pouvoir, d'un illuminé ou d'un ultra-nationaliste, le cadavre de Boris Nemtsov est bien encombrant surtout pour une démocratie dont les modes de fonctionnement ne semblent pas emprunter les mêmes chemins que les nôtres.

Commentaires

"...pour une démocratie dont les modes de fonctionnement ne semblent pas emprunter les mêmes chemins que les nôtres."

" les nôtres " elles, laissent beaucoup à désirer aussi. Faudrait commencer d'abord à balayer " chez nous "..

Écrit par : Fedor | 02/03/2015

Les commentaires sont fermés.