31/03/2015

Petit abécédaire. Aujourd'hui y comme Yersin

Quels sont les lecteurs de "la Peste" de Camus à y associer le nom de Yersin ? Question saugrenue sans doute, mais quand on arrive à la lettre y d'un abécédaire, le choix du sujet ne saute pas immédiatement aux yeux !

Y donc, comme Yersin. Alexandre de son prénom. Né en 1863 dans le canton de Vaud,  près d'Aubonne et décédé en 1943 au Viet Nam. Le jeune Alexandre suit des études secondaires à Lausanne, puis "fait médecine" dans la même ville avant de poursuivre sa formation à l'université de Marburg, en Allemagne. Ce sera ensuite une formation supplémentaire à l'Hôtel-Dieu de Paris avant de rejoindre l'Institut Pasteur.

Alexandre Yersin se fera un nom comme bactériologiste mais sera surtout connu, à son époque, pour avoir isolé, le premier, le bacille de la peste. C'était en 1894. Cette découverte lui vaudra la croix de chevalier de la Légion d'Honneur. Si les Prix Nobel avaient existé à ce moment-là, on peut imaginer - rêver - qu'il en fût récipiendaire d'un !

A. Yersin, comme beaucoup d'autres savants, appartient à la catégorie "Illustre, mais inconnu...", tout au moins pour le grand public.

Pour quelques détails supplémentaires, suivre le lien

http://www.pasteur.fr/infosci/archives/yer0.html

Les commentaires sont fermés.