17/06/2015

Imagine...

En Corse, Les institutrices qui ont cru bon de faire chanter des enfants en corse, en français, en anglais et aussi en arabe n'ont pas imaginé une seconde que leur initiative allait provoquer la colère de certains parents. Le français, en Corse, ça se conçoit. L'anglais tout autant, le corse évidemment et l'espagnol pourquoi pas ! Mais l'arabe, franchement, de quel droit ? Ca mérite bien quelques tags haineux et des menaces de mort envers le personnel enseignant. La justice s'en mêle, ce qui est bien la moindre des choses.

Ainsi donc la France défile sur les avenues de Paris à la suite du massacre de Charlie Hebdo, toute certaine qu'elle est que l'islam est responsable de la tuerie. Mais comme cela ne suffit pas, il faut dès lors incriminer aussi la langue arabe qui ne peut être que l'idiome de criminels alors même qu'on la parlait avant la naissance du prophète.

Il y a de quoi s'inquiéter sérieusement de la xénophobie. Que des adultes s'attaquent à une manifestation enfantine (annulée depuis les menaces) montret à quel point il faut peu de choses pour allumer ou réactiver des foyers qui puent la pourriture brune.

Tout ça à cause d'un tube de John Lennon - Imagine. Un titre qui aurait pourtant dû permettre aux Corses xénophobes d'imaginer que l'existence pouvait aussi se concevoir avec la langue arabe et toutes les autres.

Il y a trop de gens qui n'imaginent pas. Ils condamnent seulement. Et les enfants la-dedans ?

10/06/2015

Encore un nouveau tronçon !

Au hasard des constructions dans la commune de Divonne-les-Bains en France voisine, un nouveau tronçon de l'aqueduc reliant Divonne à Nyon a été mis au jour. La découverte n'est pas en soi un événement extraordinaire car l'on sait depuis longtemps que les Romains de Nyon étaient venus chercher de l'eau au pied du Jura. Il est néanmoins toujours passionnant de découvrir de nouveaux tronçons de cet aqueduc et ainsi de déterminer chaque fois plus précisément son tracé.

A ma connaissance, aucune des découvertes, qu'elles aient été réalisées en Suisse ou en France, n'a fait l'objet d'une véritable mise en valeur. Néanmoins des relevés sont réalisés à chaque trouvaille, parfois modélisés électroniquement, puis les vieilles pierres retournent à leur éternité souterraine...ou sont entreposéeIMG_1940.JPGIMG_1941.JPGs dans des lieux d'où elles ne ressortent que rarement...

En l'absence d'éléments suffisants, les archéologues ont semble-t-il renoncé à proposer une datation précise de l'ouvrage long d'environ 11 km.

15:17 Publié dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

01/06/2015

Les chiens aboient...

C'est le début du titre d'un blog appartenant à M. Scherb, lequel semble peu enclin à laisser aboyer les chiens qui ne sont pas de sa meute, J'ai aboyé un peu sur le triste sort réservé au "héros national", à savoir Sepp Blatter et la caravane est passée.

Sauf à supposer que mon commentaire n'ait pas été reçu par son destinataire, il est parfaitement regrettable que les blogueurs qui ne supportent que les commentaires qui vont dans le sens du poil n'aient pas, au moins, la courtoisie de préciser pourquoi ils refusent tel ou tel commentaire !

Ci-dessous le texte incriminé qui n'était pas, en toute sincérité, destiné à satisfaire les séides du "héros".

A voir M.- Blatter la main sur le cœur, on se dit qu'on lui donnerait la FIFA sans confession. C'est d'ailleurs ce que les délégués viennent de faire.

Affligeant personnage dont on souhaiterait qu'il fût moins helvétique et mieux au courant des faits et gestes des grands prêtres de la magouille dans la sainte chapelle de St-Fric.

Et le comble c'est de reprocher aux Américains de vouloir mettre fin aux agissements de tous coquins qui gangrènent le sport. Alors qu'il faudrait amputer, M. Blatter souhaite juste mettre un emplâtre...