12/04/2016

Le Pont de Grésin, vous connaissez ?

En aval du Fort l'Ecluse, sur la Commune de Léaz se trouve le hameau de Grésin - à ne pas confondre avec la commune de Grésin qui se situe en Savoie et dont le nom est intimement associé au mot "pont". Cette association n'est pas due au simple hasard ! Depuis le 15ème siècle - bien avant que l'idée du barrage de Génissiat germe dans la tête des ingénieurs et des politiques, le Rhône était franchi au bas du hameau de Grésin. 

A l'époque le Rhône n'était pas encore aussi sage qu'il paraît aujourd'hui et il existait une petite île au milieu du fleuve, ce qui facilitait le construction d'ouvrages. Il n'est pas inintéressant de savoir que le passage du Rhône n'a pas été imaginé pour le seul profit des habitants de la région ! Certes non. La véritable raison est d'ordre militaire : aux 16ème et 17ème siècles, le pont permettait aux troupes espagnoles de franchir le Rhône afin de se rendre en Franche Comté et rejoindre ensuite les Pays-Bas sans jamais mettre les pieds en France !

La dernière guerre a vu la destruction des ponts existants pour des raisons stratégiques et la construction du barrage de Génissiat, inauguré en 1948 a mis définitivement fin au franchissement du Rhône à Grésin. Définitivement ? Non, justement. Un nouveau pont, suspendu celui-là, a remplacé toutes les réalisations antérieures. D'une longueur de 137 mètres, entièrement métallique, ce pont d'une belle facture, semble néanmoins un peu au milieu de nulle part dans la mesure où il ne relie rien d'important et qu'à part un accès piétonnier - même si un bon 4x4 paraît en mesure de s'en approcher - il voit quelques VTT l'emprunter.

Sauf à relier le département de l'Ain à celui de la Haute-Savoie, le Pont de Grésin répond finalement assez bien à ce que dit parfois la sagesse populaire : "C'est tellement plus beau quand c'est inutile". Et pour être beauP4100055.JPGP4100058.JPG, il est très beau !...Allez vérifier par vous-mêmes.

Commentaires

Moi, je connais !

Cette balade était expliquée, il y a quelque temps déjà, en dernière page de la TdG-papier et nous l'avons testée.
C'est effectivement très chouette, un grand dépaysement.
La découverte du pont et de son importance passée est étonnante.
Le seul bémol : on descend à l'aller et on doit tout remonter au retour, mais la dénivellation n'est pas énorme, peut-être 200m ?

Écrit par : Calendula | 13/04/2016

Les commentaires sont fermés.