30/09/2010

L'Univers à Divonne

EMBARQUEMENT IMMEDIAT

Lire la suite

25/09/2010

Illustre, mais pourtant inconnu...

Cette semaine un petit tour en Germanie pour vous parler d'un illustre opticien qui finit par laisser son nom au panthéon des...astronomes, tant ses travaux ont servi cette science !

Josef von FRAUNHOFER (1787 - 1826)

fraunhofer2.JPGTout astronome - amateur ou professionnel - connaît le nom de Fraunhofer et l’associe automatiquement à une optique de qualité. Mais qui est véritablement à même de dire qui était Fraunhofer ? Né à Straubing en Bavière, Fraunhofer sera orphelin à l’âge de 11 ans déjà. Un peu plus tard il entreprendra un apprentissage dans le secteur des lentilles et des miroirs avant de devenir employé dans une société munichoise d’instruments scientifiques. Il complètera sa formation par des études de mathématiques et deviendra un spécialiste de l’optique appliquée. Nommé directeur du Musée des sciences physiques de Munich en 1823, Fraunhofer s’engagera dans la voie des objectifs achromatiques pour les télescopes. Spécialiste du verre optique, il apportera de nombreuses améliorations à son meulage et à son polissage. Mais Fraunhofer est aussi et - surtout ! - connu comme le précurseur du spectroscope. Ses travaux et ses recherches dans le domaine de la réfraction et de la dispersion de la lumière aboutirent à l’invention du spectroscope. C’est en 1821 qu’il crée sa première grille de diffraction qui lui permit de mesurer la longueur d’onde de différentes couleurs et des lignes noires du spectre solaire. Il décrivit ces lignes en détail et elles portent son nom : les lignes de Fraunhofer ! Sans avoir jamais (?) été considéré comme un astronome, Fraunhofer est néanmoins un personnage "incontournable" dans l'histoire de l'astronomie moderne.

08:00 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

18/09/2010

Illustre, mais pourtant inconnu

Pour ce samedi, quelques phrases relatives à un homme dont tout le monde connaît le nom. Il paraît - légende probablement - que tout a commencé avec une pomme...Et c'est sans doute avec les pommes qu'on fait les meilleures théories.

Je n'ajoute rien, sinon que notre personnage se prénomme Isaac. ça y est ? Vous y êtes ?

Isaac NEWTON (1642 - 1727)

newton - photo.jpgQui connaît le nom de Newton ? Tout le monde sans doute ! Mais qui sait ce qu'il a réellement inventé ou découvert ? Et qui sait encore que notre vie quotidienne est étroitement associée à son nom ? Aussi bien, lorsque vous laissez tomber un verre, pourquoi diable évoquez-vous le mot de Cambronne ? Celui de Newton serait plus approprié...Il est en effet le père de la gravitation universelle, théorie qui permet d'appliquer les mêmes règles à l'ensemble de l'univers.

C'est Newton encore qui détermina pourquoi la Lune tourne autour de la Terre, la Terre autour du Soleil, etc. et pourquoi lorsque vous laissez tomber votre carton d'oeufs, vous ramassez une omelette... Isaac Newton est né en Angleterre. Il étudia et enseigna toute sa vie à Cambridge. Outre la gravitation universelle, on lui doit de nombreuses découvertes dans des domaines très divers. En physique, il s'intéressa à la décomposition de la lumière blanche. Inventeur du télescope qui porte son nom (il existe maintenant d'autres types de télescopes, mais le "newton" est toujours utilisé, notamment par les amateurs.), Newton est décidément un nom "incontournable" dans l'histoire des sciences.

08:00 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

17/09/2010

Planétarium !

Si l'univers vous "branche" et que vous souhaitez le découvrir un peu, notez dans votre agenda la semaine du 4 au 10 octobre prochain

A Divonne-les-Bains, plus précisément à l'Esplanade du Lac, le Club astronomique M51 associé à la Médiathèque de la ville organise une semaine d'animations, avec notamment la venue d'un planétarium itinérant en provenance de Lyon.

On peut réserver sa ou ses places par courriel ou par téléphone après avoir consulté le programme ici : www.m51.asso.cc-pays-de-gex.fr  Vous trouverez un lien sur la page d'accueil.

Cette semaine est destinée aussi bien aux écoles qu'au grand public et les prix, presque symboliques, devraient encourager un maximum de curieux du ciel à se rendre à Divonne-les-Bains.

Vous êtes très cordialement invités à vous y rendre !

11/09/2010

Illustre, mais pourtant inconnu...

Nous sommes vendredi, il est un peu plus de 18h. et je me rends compte que je n'ai rien prévu encore pour demain. Il me faut trouver un personnage "illustre, mais inconnu" afin de satisfaire votre insatiable curiosité !

Et bien voilà, je me lance : je vous présente Monsieur X ; vous allez tout de suite comprendre. Excellent week-end à tous.

Wilhelm Conrad RÖNTGEN (1845 - 1923)

Roentgen-photo.gifCe physicien allemand, étudiant les rayons cathodiques, découvrit en 1895 des rayons invisibles de nature inconnue, qu'il appela rayons X. Il remarqua que ces rayons provoquent la luminescence d'un écran, impressionnent les plaques photographiques et ionisent l'air qui les entourent. Il observa surtout que les rayons X pouvaient pénétrer les tissus des organismes vivants et avaient la propriété de traiter certaines affections de l'être humain.

Indirectement, la découverte de Röntgen devait amener à une autre découverte : celle de la radioactivité par Henri Becquerel.

10:20 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

04/09/2010

Illustre, mais pourtant inconnu...

Voilà ! Il fallait bien que cela arrive une fois. Je vous ai oublié ce matin. Je m'arrange d'habitude pour vous livrer un portrait chaque samedi matin à 8h. Aujourd'hui j'ai dû confondre 8h et 20h. J'espère que vous ne m'en voudrez pas.

Mais comme il n'est, paraît-il, jamais trop tard pour bien faire, je me rattrape in extremis. Aujourd'hui donc, samedi soir, je vous propose le portrait d'un anglais qui représente bien le titre de la rubrique : "illustre, mais pourtant inconnu..."

 

Ernest RUTHERFORD (1871 - 1937)

rutherford-1908.jpgLe titre de notre rubrique convient particulièrement bien au personnage de ce jour ! Ernest Rutherford est l’illustration parfaite du plus illustre inconnu, tout au moins dans le grand public. Cela ne l’a pas empêché d’être lauréat du Prix Nobel de chimie en 1908.
Ernest Rutherford est né en Nouvelle-Zélande, le 30 août 1871, quatrième enfant d’une famille de douze. Son père, un écossais émigré y exerçait le métier de charron. Il semble qu’il ait fréquenté l’école primaire grâce à une nouvelle loi qui instituait la gratuité ! Ce fut ensuite le collège et quelques distinctions en mathématiques et physique. Il quitte sa terre natale pour l’Angleterre, à Cambridge puis à l’université McGill à Montréal ou véritablement « éclatent» ses capacités de chercheur : il découvrira les rayonnements alpha et bêta après que Becquerel eut découvert que l’uranium émettait un rayonnement inconnu. En étudiant le thorium, Rutherford arriva à la conclusion que la radioactivité s’accompagne de la destruction de la matière. Le terme est lâché et ne manquera pas de susciter quelques doutes dans le landerneau scientifique. Dès 1907, il est professeur à l’université de Manchester où il continue ses travaux sur l’atome et la découverte, en 1911 du noyau atomique. Dès 1919, « Le Crocodile », surnom de Rutherford, se retrouve à Cambridge, cela jusqu'à son décès en 1937. Chadwick, Bohr et Oppenheimer viendront à Cambridge.
Rutherford était un homme affable, proche de ses étudiants. Il privilégiait l’expérimentation. Elu président de la Royal Society, il reçut de nombreuses distinctions et fut fait baron Rutherford of Nelson. On vous le disait : Illustre, mais pourtant inconnu !

20:24 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

28/08/2010

Illustre, mais pourtant inconnu...

Revenons en France cette semaine avec quelques lignes consacrées à un physicien "hexagonal" qui n'est pas le premier venu ! Son nom est surtout associé au mot "pendule". Je ne vous en dis pas plus...

Léon FOUCAULT (1819 - 1868) 

foucault-photo.jpgCe physicien français à qui l'on doit notamment la mesure de la vitesse de la lumière dans l'air et dans l'eau, est aussi à l'origine de la découverte des courants électriques induits et surtout - auprès d'un public plus vaste - "démontreur" de la rotation de la Terre avec le fameux pendule qui porte son nom ! C'est également à lui que l'on doit l'invention du giroscope et l'utilisation des miroirs paraboliques dans les télescopes.

Pour prouver la rotation de la Terre, Foucault plaça un pendule de 67 mètres de haut dans la coupole du Panthéon à Paris. C'était en 1852 et Foucault avait alors 33 ans.

Le plan de rotation fit un tour complet en 31 heures 47 minutes, ce qui, compte tenu de la latitude de Paris, correspond à une rotation de la Terre sur elle-même en 23 heures 56 minutes et 4 secondes, soit la durée du jour sidéral.

Mais pour les astronomes, Léon Foucault est également l'inventeur de la technique - dite du "foucaultage" - de contrôle des objectifs consistant à intercepter l'image d'une source ponctuelle à l'aide d'un "couteau". Si l'objectif est imparfait, une partie de la lumière passe à côté du "couteau" et montre à la fois l'ampleur et la forme des défauts. Cette méthode permet de déceler des défauts inférieurs à 0,1 micromètre.

08:00 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

21/08/2010

Illustre, mais pourtant inconnu...

Aujourd'hui, je vous propose une ou deux lignes relatives à un astronome allemand sans qui l'astronomie d'aujourd'hui ne serait pas ce qu'elle est !

Johannes KEPLER (1571 - 1630)

Kepler.jpg

S'il est un astronome que l'on peut qualifier de persévérant, c'est bien Kepler ! Imaginez que pour établir ses trois lois qui régissent le mouvement des planètes, il a dû dépouiller des tonnes de chiffres qui représentaient la position de Mars dans le ciel, chiffres alors fournis par Tacho BRAHE (voir article du 30-01-2010), astronome danois, qui faisait les observations les plus précises de son époque. Pour comprendre le travail que cela représente, imaginez-vous devant un puzzle de quelques milliers de pièces sans avoir le modèle ! Et bien c'est un peu ce que Kepler à réalisé en montrant que les planètes tournent autour du Soleil en formant une ellipse.

08:00 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

14/08/2010

Illustre, mais pourtant inconnu...

Voilà encore un personnage dont le nom de dira pas grand chose à pas grand monde ! Et pourtant ce savant arabe n'a pas passé inaperçu à son époque

AL BIRUNI (VERS 973 - 1050 ?)

al-biruni.jpgMuhammad Ibn Ahmad Abul-Rayhan Al-Biruni est un de ces nombreux savants arabes dont le nom est inconnu du grand public, mais qui a néanmoins marqué son époque. D’origine iranienne et comme la plupart des “cerveaux” de son temps, Al-Biruni était ce qu’on appellerait aujourd’hui un savant multidisciplinaire : géographie, histoire, astronomie, religion, philosophie, mathématiques, littérature, etc, étaient son lot quotidien ! Son encyclopédie al-Qanun al-Mas’udi est un document très complet consacré à l’astronomie. Il s’attacha notamment à calculer la marche du Soleil (apogée), corrigea certaines données de Ptolémée. Excellent mathématicien, Al-Biruni développa de nouvelles équations inconnues de ses prédécesseurs. Il calcula également le méridien local et les coordonnées des localités.
Mais le tableau ne serait pas complet si l’on oubliait de mentionner que six siècles avant Galilée, Al Biruni mettait déjà en avant une Terre qui tournait autour de son axe. Avec l’aide d’un astrolabe, de la mer et d’une montagne avoisinante, il calcula la circonférence de la Terre en résolvant une équation très complexe.

08:00 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

07/08/2010

Illustre, mais pourtant inconnu...

En ce premier samedi d'août, je soumets à votre curiosité le portrait d'un savant qui - comme tous ceux dont je vous parle - a marqué son époque. C'est un français du 18ème-19ème siècle : Charles Messier

 

Charles MESSIER (1730 - 1817)messier-photo.jpg

Curieusement, Charles Messier - astronome français - est connu pour ses catalogues d'objets qui le gênaient dans la recherche de comètes ! Passionné par ces dernières - il en découvrit une quinzaine - Messier répertoria un certain nombre d'objets flous (les nébuleuses) qui n'étaient ni des comètes ni des planètes. Ainsi donc le premier catalogue Messier comportait 45 objets (1744) ; il fut complété et on dénombrait 103 objets en 1784. Les objets ainsi catalogués portent une lettre - M - suivie d'un numéro. Finalement le plus paradoxal dans la vie de Messier est qu'il devint célèbre non à cause des comètes qu'il "traquait", mais à cause des objets qu'il s'ingénia à éviter pour trouver de nouvelles comètes !


08:00 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |