11/10/2014

Un beau spectacle !

En ce début d'automne - comme à n'importe quel moment d'ailleurs  - il est intéressant d'observer ce qui se passe dans la nature. Cela vaut la peine, parfois, de s'arrêter deux minutes au bord de la route et de regarder ce qui se passe autour de nous.

 Il y a deux jours, dans les prés longeant le canal de Crans, entre Divonne-les-Bains et Crassier, une dizaine de grandes aigrettes se trouvaient un peu dispersées dans la zone. A ne pas confondre avec l'aigrette garzette, la grande aigrette a failli disparaître car ses plumes étaient utilisées pour agrémenter la confection féminine.

Actuellement protégé, cet échassier a petit-à-petit regagné du terrain et il n'est pas rare de le voir dans la zone susmentionnée.

Aigrettes Divonne 2014.JPG

En regardant la photo - malheureusement prise de très loin, ces oiseaux sont vite dérangés - on apercevra aussi un héron cendré (à gauche) qui lui paraît parfaitement à son aise dans nos régions. Il n'est pas rare d'en voir au bord de la route à nous regarder passer comme des vaches les trains ! (photo Monique Sommer)

10:53 Publié dans Nature | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

16/08/2013

Une belle balade

Il y a de nombreuses façons d'éviter de rester scotché devant l'écran de son PC ! Par exemple une balade en montagne.

Vous prenez le train depuis votre domicile jusqu'à Brigue puis ensuite jusqu'à Mörel. De là, une télécabine vous emmera à Riederalp.

C'est à partir de Riederalp qu'il faut se forger un peu le mental : le but de la course étant de rejoindre Belalp en traversant non plus le glacier d'Aletsch qui a terriblement reculé, mais en empruntant un superbe pont suspendu au-dessus des gorges de la Massa. Vous remontez ensuite vers Aletschji puis à Belalp pour reprendre un téléphérique jusqu'à Blatten et enfin le car postal qui vous ramènera à Brigue. Comptez environ cinq heures et demie de marche.

De Riederfurka  au pont vous descendez de 500 mètres d'altitude pour remonter ensuite à Belalp situé à un peu plus de 2100m.

Et quand le beau tempos est de la partie, que du bonheur, sauf peut-être quelques courbatures le lendemain car on n'a plus vingt ans, mais encore, Dieu merci, vingt dents.

Le pont suspendu : 124 m. de long. 80 mètres au-dessus de la rivière. Construit en 2008, ce pont est le fruit d'une "collaboration avec Pro Natura, le WWF et le site "Alpes suisses Jungfrau-Aletsch" inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO."

 

Photo 1 : glacier d'Aletsch  -  Photo 2 : le pont suspendu - photo 3 : GrünseeP8140102.JPGP8140088.JPGP8140084.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

15:48 Publié dans Nature | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

16/04/2011

Demain à Morges !

Il n'est pas certain que les Genevois soient tous au courant (Non je ne veux pas parler des élections de demain) : savent-ils que la ville de Morges possède un des plus beaux parcs de tulipes de la région lémanique, sinon le plus beau. Pas moins de 100.000 bulbes pour 300 variétés. Situé au parc de l'Indépendance, l'accès est complètement libre et gratuit !

2011_04_10 - MORGES TULIPES 004.jpg
photo : Monique Traguet

Les conditions climatiques aidant, la quasi totalité des tulipes sont en pleine fleur et tous les massifs méritent le détour. Alors, après avoir rempli votre devoir civique, n'hésitez pas à vous rendre à Morges. Vous en reviendrez ravis, j'en suis sûr !

18:54 Publié dans Nature | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

12/09/2009

Landesgartenschau !

P9070116.JPGP9070124.JPGP9070141.JPGP9070145.JPGSi, par hasard ou programmé de longue date, vous vous rendez à Berlin ces prochaines semaines, je vous encourage à faire un petit saut jusqu'à Oranienburg (Tête de ligne de la S-Bahn no 1). Vous y découvrirez une manifestation consacrée à la nature intitulée "Landesgartenschau 2009". Non pas une nature sauvage. Non, tout le contraire. Des espaces maîtrisés par des gens qui connaissent leur métier : jardiniers, paysagistes. D'innonbrables variétés de plantes et de fleurs. Et puis des textes : ceux de Herman van Veen. Tous d'une grande poésie. En voici un pour vous mettre l'eau à la bouche :

"Sterben sollte man, wenn man hundert ist, wenn man überall gewesen ist in den Zimmern seines Herzens, in den Ecken seiner Seele, wenn man verbraucht ist und leer gegrübelt, wenn es nichts mehr zu fragen gibt."

Vous finirez votre promenade botanique par la visite du château d'Oranienburg juste à côté de l'exposition.

Mais si vraiment vous n'aimez pas ce genre de manifestation, rien ne vous empêche de courir au Reichstag et de monter dans la coupole de verre et d'acier. De là-haut, vous aurez une vue magnifique sur Berlin, presque totalement débarrassée de la cicatrice laissée il y a vingt ans par la démolition d'un mur hostile à la démocratie.

19/08/2009

Automne précoce ?

Ce matin vers 10h.30, une trentaine de cigognes se sont posées à Divonne-les-Bains, juste à côté du canal de dérivation de la Divonne - de la Versoix dès qu'elle franchit la frontière - annonçant peut-être un automne précoce ! Néanmoins avec la chaleur de cette semaine, on a un peu de peine à y croire. Questionnés, les volatiles gracieux n'ont rien voulu dire. Nous ne saurons donc pas s'ils étaient en excusrion dans la ville thermale ou s'ils faisaient simplement escale sur la route de l'Afrique.

Bon voyage à eux et qu'ils n'hésitent surtout pas à nous faire une petite visite au retour.

Bonne journée à tous.

P8190372.JPG

 

11:27 Publié dans Nature | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |